Acné chez l'adulte : quelles solutions ?

Quelles solutions pour traiter l'acné chez l'adulte ?
Quelles solutions pour traiter l'acné chez l'adulte ?
Alors qu'on l'espérait cantonnée à la puberté, l'acné touche de plus en plus d'adultes. Si chez les ados les boutons envahissent les joues, passés 25-30 ans, on les retrouve essentiellement sur le menton, les mandibules, c'est-à-dire la zone s'étendant du menton aux lobes de l'oreille, ainsi que le cou. Ces lésions sont très inflammatoires, profondes, douloureuses, avec un risque important de cicatrices.


Facteurs favorisant l'acné chez l'adulte

Si l'alimentation ne semble jouer aucun rôle, le tabac figure au banc des accusés. Tout comme la pollution, les fluctuations hormonales et le stress.

De nombreuses études menées auprès des jeunes femmes concernées ont aussi fait apparaître une relation avec l'usage inapproprié de leurs produits cosmétiques. Pensant que leur peau est sèche alors qu'elle est déshydratée, ces dernières appliquent des crèmes trop riches favorisant l'accumulation de sébum en surface, d'où des pores obstrués et l'apparition de comédons. A l'inverse, pour lutter contre leur peau grasse, elles abusent de masques et de gommages qui vont irriter la peau et encourager une surproduction de sébum, une réaction naturelle de défense de l'épiderme.

Traitements locaux

En cas d'acné légère ou modérée, l'application chaque soir de crèmes prescrites par le dermatologue peut suffire à enrayer le problème.

Tout aussi important, nettoyez votre visage et votre cou, matin et soir, avec des produits doux. Pain dermatologique surgras, lait, eau démaquillante, peu importe, choisissez le produit qui vous convient le mieux. L'essentiel est de purifier votre peau sans pour autant l'agresser. Elle ne doit en aucun cas "tirer".

Les peaux acnéiques ont elles aussi besoin d'être hydratées avec des crèmes hypoallergéniques et non comédogènes. Le matin, bien entendu, pour les préserver des agressions extérieures tout au long de la journée. Mais aussi le soir, une trentaine de minutes après l'application des traitements prescrits par le dermatologue, afin de compenser l'effet desséchant et irritant de ces produits.

Traitements oraux

Les antibiotiques
En cas d'acné sévère, des antibiotiques pris pendant 3-4 mois vont apporter une nette amélioration et ainsi minimiser les risques de cicatrices. Mais attention, ils peuvent favoriser l'apparition de mycoses vaginales.

Le zinc
Pris à long terme, comptez plusieurs mois de cure, cet oligo-élément permet d'agir sur la Propionibacterium acnes, bactérie responsable de l'acné, de limiter la réaction inflammatoire et de favoriser la cicatrisation.

L'isotrétinoïne
Dérivé de la vitamine A, plus connu auprès du grand public sous le nom de Roaccutane®, l'isotrétinoïne est réservé aux acnés sévères ou récidivantes. Il donne de très bons résultats chez les adolescents. Chez les adultes, ils sont plus mitigés. Les effets secondaires et les contre-indications de l'isotrétinoïne sont très importants mais il reste cependant une solution non négligeable.