Bon pour le cœur et les achats : le miroir qui donne le sourire

Article mis à jour le 

Rire est bon pour la santé, c'est un fait déjà établi. Mais sourire, bien que moins perceptible, est aussi communicatif et bénéfique. Mieux : cela aurait même le pouvoir de pousser à la consommation. Un miroir qui renvoie une image truquée de notre expression faciale : tel est le concept récemment étudié par des chercheurs japonais.

Au Japon, une équipe de chercheurs de l'Université de Tokyo a testé sur 21 volontaires un miroir renvoyant une image truquée de leur expression faciale. Ainsi, certains des participants voyaient leur propre image leur renvoyer un regard triste, tandis que d'autres, une expression plus souriante.

Le principe même du miroir est fondé sur l'hypothèse de la rétroaction faciale qui consiste à dire que les expressions déterminent les émotions, et inversement. Les résultats qui en découlent semblent plutôt probants.

Sourire, c'est bon pour le cœur

Comme l'a démontré une étude réalisée au Kansas par deux scientifiques (Tara Kraft et sarah Pressman), sourire peut réduire le stress. En 2012, les deux chercheuses avaient mené une étude sur 169 étudiants, forçant certains à sourire et d'autres non. Elles ont pu établir qu'un sourire, même forcé, ralentit le rythme cardiaque (et par conséquent, le stress). D'autant plus si le sourire est un sourire de Duchenne (c'est-à-dire un sourire de vrai bonheur formé par les muscles buccaux mais aussi oculaires). Le sourire agirait sur le cortisol (hormone liée au stress), tant et si bien que son effet serait bon pour le cœur.

celynek flickr cc

Le miroir qui fait sourire

Une équipe de chercheurs japonais, dirigée par Shigeo Toshida, a récemment mené une étude réalisée avec 21 participants. Le but ? Tester un miroir factice, appelé "réflexion incendiaire", utilisant la rétroaction faciale. Équipé d'une caméra, celui-ci repère en direct les expressions du visage. Il modifie ensuite les traits pour se rapprocher d'un sourire de Duchenne.

Les personnes percevant leur image plus heureuse qu'elle ne l'est réellement se sont alors senties mieux. Au contraire, celles observant une image plus grave ressentaient moins ce bien-être. L'expression semble donc directement liée aux émotions. Ainsi, le miroir pourrait être un bon moyen de combattre une baisse de moral ou encore de démarrer la journée de bonne humeur.

Pousser à la consommation

Bien que la technique de rétroaction faciale puisse être utilisée pour remonter le moral, elle peut aussi être employée à des fins commerciales. L'étude menée par les chercheurs montre que les sujets ayant en face d'eux une expression plus heureuse, sont plus enclins à acheter des choses.

Pour tirer cette conclusion, chaque participant a été amené à porter une écharpe en se regardant soit dans le "faux" miroir, soit dans un miroir qui ne renvoyait pas une image altérée. Résultat : ceux avec un reflet modifié et souriant étaient plus aptes à apprécier l'accessoire que les autres. Pour Shigeo Toshida, placés dans des cabines d'essayage, ces miroirs illusoires "pourraient être utilisés pour manipuler les impressions des consommateurs sur les produits" de façon à leur faire dépenser plus d'argent. Après le chocolat qui pousse à acheter, place à l'incitation du reflet !

leafar. flickr cc

Sources : Slate.fr, 7sur7