Croissance : vers le gel des salaires et la refonte des 35 heures ?

Article mis à jour le 

À en croire l’édition de ce lundi du magazine allemand Der Spiegel, le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, pourrait bien dévoiler jeudi à Paris des modalités similaires à son homologue allemand, Sigmar Gabriel, pour relancer la croissance. En ligne de mire, notamment : l’assouplissement des 35 heures et le gel des salaires…

Emmanuel Macron présentera peut-être jeudi des propositions pour soutenir la croissance comptant l’assouplissement des 35 heures et le gel des salaires. C’est en tout cas ce que prétend le magazine Der Spiegel, qui met en évidence des pistes communes avec Sigmar Gabriel, le ministre de l’Économie allemand. Ainsi, les deux homologues comptent appliquer notamment une flexibilisation du marché du travail dans l’Hexagone et un assouplissement des 35 heures dans différents secteurs.

Dans le détail, le gel des salaires seraient de mise pendant trois ans afin d’optimiser la compétitivité des entreprises, selon le magazine allemand. Pour appuyer ses hypothèses, celui-ci indique d’autre part avoir reçu un rapport de deux économistes : l’un français, Jean Pisani-Ferry, l’autre allemand, Henrik Enderlein. À noter que le porte-parole du ministère français de l’Économie a souligné dimanche qu’il n’était non pas question de propositions des gouvernements français et allemand, mais de recommandations et pistes de travail.

Sources : lepoint, lci