Contrat à durée indéterminée (CDI) : à savoir

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 30 septembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les contrats de travail
contrat à durée indéterminée cdi

En cas d'arrêt maladie, vous avez la possibilité de suspendre votre contrat

Le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) n'a pas de date de fin prévue. La rédaction du contrat est facultative si vous êtes engagé à temps plein. Votre employeur ou vous-même pouvez rompre le CDI, de manière unilatérale, ou après avoir conclu un accord. A la fin d'un CDI, votre employeur doit vous remettre des documents qui prouvent que vous avez effectivement travaillé.


Comment se présente un CDI ?

Le contrat de travail doit être rédigé en français. Si un terme étranger désigne votre fonction, une explication en français doit figurer dans le texte.
Si vous êtes étranger, vous pouvez demander une traduction du contrat dans votre langue.

Si vous avez moins de 18 ans et que vous n'êtes pas émancipé, votre représentant légal (père, mère ou tuteur) doit signer le contrat.

N.B. : vous pouvez être engagé sans signer de contrat uniquement pour un CDI à temps plein.

Que mentionne le contrat à durée indéterminée ?

Si vous signez un contrat, il peut indiquer :

  • votre fonction ;
  • la durée de travail que vous allez effectuer ;
  • le salaire et les primes que vous percevez ;
  • les congés payés auxquels vous avez droit ;
  • la durée de votre période d'essai ;
  • le délai de préavis à respecter lorsque vous quittez votre emploi.

Comment peut-il être suspendu ?

Vous pouvez suspendre votre contrat en cas d'arrêt maladie, de congé maternité, si vous adoptez un enfant, ou si vous faites grève.
Votre employeur peut lui aussi interrompre de façon provisoire le CDI, en cas de mise à pied pour raisons disciplinaires, ou de chômage partiel.

Vous pouvez également conclure un accord avec votre employeur pour effectuer une période de formation professionnelle.

Comment peut-il être interrompu ?

Vous pouvez mettre fin au CDI si vous démissionnez ou partez à la retraite. Votre employeur peut mettre un terme à votre contrat en vous licenciant ou en vous plaçant à la retraite.

Vous pouvez aussi négocier un accord de rupture avec votre employeur. Enfin, votre contrat peut être rompu en cas de force majeure, c'est-à-dire si un événement extérieur rend impossible la poursuite de votre CDI. Votre employeur est alors exonéré des obligations liées à la rupture d'un contrat de travail.

Que se passe-t-il à la fin d'un CDI ?

Votre employeur doit vous remettre :

  • votre reçu pour solde de tout compte (qui indique les sommes que vous avez reçues) ;
  • un certificat de travail ;
  • une attestation Pôle emploi (que vous devez présenter pour demander vos allocations chômage).

Contenu mis à jour le 11/07/2012

Si vous ne signez pas de contrat écrit, votre employeur doit vous remettre au moment de l'embauche un document qui détaille :


  • la date à laquelle vous commencez à travailler ;

  • les coordonnées de l'entreprise ;

  • votre lieu de travail ;

  • votre poste ;

  • les références de l'organisme de sécurité sociale.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr