Pour Martin Scorsese, ces 39 films sont indispensables aux cinéphiles…

Article mis à jour le 

Il y a quelques années, le réalisateur de Raging Bull énumérait à l’attention d’un étudiant en cinéma 39 films non-américains à ses yeux indispensables à toute culture cinématographique. De Murnau à Wenders en passant par Antonioni ou encore Truffaut, la liste du cinéaste fraîchement dévoilée ne manque pas de panache.

De tous les réalisateurs américains encore en vie, Martin Scorsese est très certainement l’un des plus avertis en matière d’histoire du cinéma. À la fin des années 1960, au sortir de ses années d’étude à l’Université de New York, il fait la rencontre de Francis (Ford) Coppola et de Brian de Palma. Selon les dires de ces derniers, et plus particulièrement d’après les propos du réalisateur d’Apocalypse Now rapportés par Peter Biskind dans son essai Le Nouvel Hollywood, Martin Scorsese avait alors à l’époque déjà une "connaissance encyclopédique du cinéma". Un capital culturel aujourd’hui encore sans aucun doute à même de faire passer un Quentin Tarantino pour novice. Pas étonnant, donc, que le cinéaste new-yorkais originaire de Little Italy continue à faire office de référence pour les passionnés.

Il y a huit ans, le jeune Colin Levy, encore étudiant en cinéma, recevait d’ailleurs une liste de 39 films "étrangers" incontournables établie par Martin Scorsese himself. Le jeune homme venait alors tout juste de décrocher un prix de création artistique - le Young Arts Award - pour un court-métrage de cinq minutes. Une récompense remise par le réalisateur de Taxi Driver en personne. C’est alors que les deux hommes férus de cinéma ont un bref échange sur leur domaine de prédilection. Colin Levy, sur son blog, raconte qu’au cours de celui-ci, Martin Scorsese évoque "toutes les trente secondes" un acteur, un producteur ou un directeur de film dont il n’a jamais entendu parler jusqu’alors.

Quelques jours plus tard, Colin Levy envoie une carte de remerciements au cinéaste, soulignant son sentiment de ne rien connaître sur l’histoire du cinéma et sur le cinéma étranger. L’occasion pour l’étudiant de lui demander quelques conseils pour étoffer sa culture cinématographique. Au bout de quelques semaines, la réponse arrive : une liste de 39 films, considérée par le papa de Mean Streets comme une bonne entrée en matière pour tout bon cinéphile. Outre le cinéma expressionniste allemand (Lang, Murnau), on compte notamment dans ce top quelques réalisateurs néoréalistes italiens (Rossellini, Visconti, De Sica). Côté français, c’est sans surprise que l’on retrouve Jean Renoir, Jean Cocteau, Marcel Carné, Claude Chabrol, François Truffaut et Jean-Luc Godard.

1. Metropolis, de Fritz Lang

2. Nosferatu, de Friedrich Wilhelm Murnau

3. Dr. Mabuse, le joueur, de Fritz Lang

4. Napoléon, d’Abel Gance

5. La grande illusion, de Jean Renoir

6. La règle du jeu, de Jean Renoir

7. Les enfants du paradis, de Marcel Carné

8. Rome, ville ouverte, de Roberto Rossellini

9. Païsa, de Roberto Rossellini

10. La terre tremble, de Luchino Visconti

11. Le voleur de bicyclette, de Vittorio De Sica

12. Umberto D, de Vittorio De Sica

13. La belle et la bête, de Jean Cocteau

14. Voyage à Tokyo, de Yasujiro Ozu

15. Vivre, d’Akira Kurosawa

16. Les sept samouraïs, d’Akira Kurosawa

17. Les Contes de la lune vague après la pluie, de Kenki Mizoguchi

18. L’intendant Sansho, de Kenji Mizoguchi

19. Entre le ciel et l’enfer, d’Akira kurosawa

20. Le pigeon, de Mario Monicelli

21. Rocco et ses frères, de Luchino Visconti

22. Les 400 coups, de François Truffaut

23. Tirez sur le pianiste, de François Truffaut

24. À bout de souffle, de Jean-Luc Godard

25. Bande à part, de Jean-Luc Godard

26. Le fanfaron, de Dino Risi

27. L’avventura, de Michelangelo Antonioni

28. Blow-up, de Michelangelo Antonioni

29. Prime della rivoluzione, de Bernardo Bertolucci

30. Le boucher, de Claude Chabrol

31. Weekend, de Jean-Luc Godard

32. La pendaison, de Nagisa Oshima

33. Le marchand des quatre saisons, de Rainer Werner Fassbinder

34. Tous les autres s’appellent Ali, de Rainer Werner Fassbinder

35. Le mariage de Maria Braun, de Rainer Werner Fassbinder

36. Au fil du temps, de Wim Wenders

37. L’ami américain, de Wim Wenders

38. L’énigme de Kaspar Hauser, de Werner Herzog

39. Aguirre, la colère de Dieu, de Werner Herzog

Aussi : les 100 meilleurs films de l’histoire du cinéma selon Spike Lee

Sources : colinlevy.com, premiere