Ces odeurs susceptibles de déclencher des migraines

Article mis à jour le 

Des chercheurs sont récemment parvenus à identifier avec précision les odeurs soupçonnées d'être à l'origine de migraines fulgurantes. La plupart des migraineux y seraient d'ailleurs exposés chaque jour.

 Jusqu'à présent, les scientifiques avaient été capables d'identifier un certain nombre de causes entraînant des migraines importantes : c'est le cas d'un changement brusque de rythme de sommeil, du stress, des hormones ou encore de l'environnement. Mais vous en avez sans doute un jour déjà fait l'expérience : une simple odeur suffit parfois à déclencher maux de tête et vomissements, les principaux facteurs de la migraine. Or, des chercheurs viennent d'identifier avec précision les odeurs spécifiques à l'origine de ce phénomène.

Friture, parfum, oignon… des odeurs néfastes pour les migraineux

D'après une étude rapportée par le Daily Mail, des scientifiques de l'université de Liverpool ont réussi à identifier les odeurs responsables de ces crises. Parmi ces dernières, souligne le Docteur Nicholas Silver, on trouver les aérosols, les parfums, les désodorisants de voiture, les odeurs de cuisson – c'est particulièrement le cas de la friture –, les produits de nettoyage mais aussi la fumée de cigarette.

À noter que les personnes sujettes à l'osmophobie, qui se caractérise par une hypersensibilité psychologique aux odeurs, exposées à ce type d'odeur ressentent une migraine en quelques minutes. Comme le détaillent les chercheurs, les senteurs responsables du phénomène stimuleraient un nerf crânien, le nerf trijumeau, ce qui déclencherait les fameux maux de tête. En dehors du fait d'éviter d'être au contact des ces odeurs, les scientifiques recommandent de s'exposer à d'autres odeurs comme la menthe poivrée pour en limiter les effets.

Sources : Daily Mail, SanteLog