Pharmacie en ligne : attention aux premiers sites frauduleux

Article mis à jour le 

Un mois après la mise en place de la vente en ligne de médicaments sans ordonnance, de façon réglementée, la crainte de voir apparaitre des fraudes se confirme. Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a récemment recensé près de 11 sites frauduleux soit disant français. Leur particularité : avoir en apparence tout d’un site aux normes françaises alors qu'il n'en est rien.

La vente en ligne de médicaments frauduleux n’est pas un phénomène rare. En mai dernier, on évoquait déjà que 97 % des sites étaient des arnaques. Mais ces fraudes concernaient uniquement les sites étrangers, la France n’ayant eu l'autorisation de vendre en ligne ses médicaments sans ordonnance qu'à partir de juillet dernier.

Des noms de sites trompeurs…

Alors que les sites en ligne français sont réglementés, les premiers cas de fraude ont déjà commencé à apparaitre. Hébergés à l’étranger comme en Russie, Espagne ou Belgique, ces sites ressemblent à s’y méprendre à de réelles pharmacies françaises en ligne.

"Pharmaciesarreguemine.com", "Pharmacie-trappes.com"…, si ces sites sonnent vrais, ils ne font pourtant qu’utiliser des noms de domaine français anciennement utilisés ou encore ceux de réelles officines de pharmacie situées dans les villes.

Bien qu’il existe des normes qui distinguent un site fiable d’un faux, ces ressemblances troublantes peuvent tromper l’internaute dès la page d’accueil. Résultat : le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a décidé de porter plainte contre onze sites frauduleux.

… et des médicaments à faible coût

Pourtant, si l’on peut se faire berner par l’image et le nom de domaine, les premiers sites frauduleux présentent un point commun concernant la vente des médicaments pouvant générer quelques soupçons.

D’une part, les médicaments proposés sont souvent des contrefaçons, voire des produits interdits à la vente en France, comme c’est le cas pour le Sibutril, un médicament amincissant qui entraîne des effets secondaires graves. Autre particularité, leurs produits concernent tout particulièrement des stimulants sexuels comme le Viagra.

Par ailleurs, les prix affichés sont très bas et rendent douteux la vente d’un tel produit. Pour preuve, la pilule de Viagra, qui est vendue 15 euros habituellement, tourne autour des 0,73 euros, soit un prix vraiment trop bas pour paraître fiable et sans danger.

Comment passer commande en toute fiabilité ?

En attendant que l’enquête au sujet des sites frauduleux commence, il est assez simple de savoir comment éviter les arnaques sur les médicaments. Tout d’abord, la mise en place des e-pharmacies en France a vu naître en même temps une cellule de veille afin de surveiller les entrées de ce genre de site.

Enfin, pour être sûr d’être sur une page internet fiable, sachez que les sites doivent obligatoirement appartenir à un pharmacien en officine et que toutes les e-pharmacies - au nombre de 44 aujourd’hui - sont recensées sur le site de l'Agence Régionale de la Santé de votre région ou du ministère de la Santé.

Sources : Le Parisien et Ordre.pharmacien