Savez-vous dans quel état sont vos canalisations d’eau ?

Article mis à jour le 

Nos canalisations semblent être dans un état alarmant si l’on en croit les associations 60 millions de consommateurs et la Fondation Danielle Mitterrand. Ils pointent du doigt leurs faibles entretiens et le coût que supposera financièrement leur rénovation. Pourquoi les collectivités ont-elles une méconnaissance de leurs canalisations ?

L’état des lieux des canalisations en France est un passage obligatoire, dont le rendez-vous est prévu cette année pour le mois d’octobre. Mais si ce dernier est réalisé par les collectivités, l’association 60 millions de consommateurs n'hésite pas à déplorer leur méconnaissance de l’état du réseau de canalisations. Résultat : l'entretien est difficile, raison pour laquelle l'association préconise une rénovation d’urgence.

Un coût non négligeable pour les Français

Ces mauvais états des lieux ont des conséquences aussi bien financières qu'écologiques. D’une part,  les matériaux (PVC, aciers et fontes) peuvent présenter un risque sanitaire à long terme.  Au niveau écologique, par exemple, près d’1,3 milliard de m₃ d’eau sont gaspillés à cause d’un entretien inefficace.

Enfin, dans une autre mesure, le retard conséquent dans le renouvellement des canalisations risque d’alourdir une facture déjà salée pour les Français. La rénovation pour la période 2015-2030 est ainsi estimée à près de 4,5 milliards d’euros annuels, selon les associations.

Comment expliquer un entretien aussi médiocre ?

Le temps de renouvellement actuel d’une canalisation est de 160 ans. Or, selon l’association de consommateurs, une canalisation a une durée de vie de 75 ans seulement.

Le réseau des canalisations est un long circuit qui représente près de 906 000 kilomètres de tuyaux dans la France. Mais pour comprendre le problème, il faut savoir que la construction de ces canalisations a débuté très tôt, au début du 19ème siècle. En clair près de la moitié du réseau serait antérieur à 1972. Un temps très long, qui mérite donc de plus grandes vérifications sur l’entretien des matériaux.

Enfin, toujours la faute au temps, les plans des plus vieilles canalisations (celles datant d’avant-guerre par exemple) sont parfois égarées par les collectivités. De plus, comme le rapporte Jacques Dolmazon, président de Canalisateur de France, au magazine spécialisé dans le BTP, Le Moniteur : certains matériaux utilisés ne sont plus connus des collectivités. Certaines  ne connaissent donc pas l’état exact de leur canalisations et ne peuvent pas faire un inventaire précis des matériaux Pourtant, ces données sont indispensables à une future rénovation.

Une carte de France sur l’état des canalisations

En conséquence, 60 millions de consommateurs et la fondation Danielle Mitterrand appellent les Français à réagir. Dès le 4 octobre, l’état des lieux devra débuter en France. Pour ce faire, ils préconisent donc aux foyers de se renseigner auprès de leur mairie sur les données des canalisations présentées sur le site prixdeleau.fr. Et lorsqu’elles sont disponible, d’inscrire sur le site les informations correspondantes.

Mais pour connaître le véritable état de vos canalisations, il faudra attendre les résultats du bilan de mi-parcours, qui seront publiés dès mars 2014.

Sources : Le moniteur ; 20 minutes