La viande de supermarché sera bientôt notée avec des étoiles

Article mis à jour le 

Le Ministère de l’Economie a décidé de simplifier l’étiquetage de la viande en grandes et moyennes surfaces, par le biais d’un système de notation par étoiles.

Si vous ne vous y retrouvez pas dans l’étiquetage des viandes au supermarché, le Ministère de l’Economie a pensé à vous. Un arrêté sur "la publicité des prix des viandes de boucherie et de charcuterie" a en effet été publié au Journal officiel le mercredi 30 juillet, avec au programme une classification des morceaux de bœuf, de veau et d’ovins par le biais d’étoiles.

Une évaluation de une à trois étoiles

Le nouveau système de classement n’est pas sans rappeler celui qui est en vigueur pour les hôtels : ainsi, les meilleurs morceaux de viande se verront attribuer trois étoiles, tandis que les morceaux possédant "le potentiel de qualité le moins élevé" n’obtiendront qu’une étoile. Par exemple, l’arrêté détaille que le filet ou le faux-filet feront partie des morceaux à trois étoiles, tandis que l’escalope n’en obtiendra que deux et que la poitrine n’en aura qu’une.

Par ailleurs, les dénominations seront changées en ce qui concerne la viande en libre-service : des termes plutôt génériques comme "steak" ou "rôti" viendront remplacer les indications actuelles, comme "jumeau" ou "tendre de tranche".

L’arrêté devrait entrer en vigueur d’ici la fin de l’année, à partir de décembre prochain.

Sources : Journal Officiel, Metronews