Les voitures hybrides ont la côte malgré la baisse des ventes de véhicules neufs

Article mis à jour le 

Malgré une baisse de vente de véhicule neuf de l’ordre de 7,8 % pour le mois d’octobre 2012, le marché des voitures hybrides et électriques bat un nouveau record, notamment grâce aux bonus écologiques promulgués le 1er août dernier par le Gouvernement.

La part de marché représentée par les véhicules électriques et hybrides n’a été que de 0,72 % en octobre 2011 alors qu’aujourd’hui elle atteint un nouveau record avec 2,8 % (dont 2,33 % pour les hybrides).

Nouvelle grille de bonus en faveur des véhicules "propres"

Cet intérêt pour les voitures moins polluantes serait dû à la nouvelle grille des bonus pour les véhicules "propres" édictée cet été. Elle propose des baisses de 4 000 € (limitée à 10 % du prix d’achat) au lieu de 2 000 € pour les hybrides au taux de CO2 inférieur à 110g/km, de 4 500 € au lieu de 3 500 € pour un hybride émettant entre 51 et 60 g/km, et de 7 000 € (limitée à 30 % du prix d’achat) en lieu et place de la précédente remise de 5 000 € pour une voiture électrique dont les émissions de CO2 sont inférieures à 51 g/km.

Leaders du marché

Avec la Yaris et la Prius, Toyota domine le marché des véhicules hybrides (60 % des ventes), devançant de peu PSA qui s’assure une part de marché de 35 %.

Côté voitures électriques, c’est la nouvelle Peugeot iOn qui remporte la palme. Elle est suivie de près par la Citroën C-zéro dont le prix a été revu à la baisse. Renault et Nissan prennent les 3e et 4 e places du podium en totalisant 37 % du marché à eux deux à travers quatre véhicules, dont la nouvelle Bluecar.