Alimentation de bébé à 2 ans

Par : Sophie Fleury - Dernière modification : 27 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
alimentation bébé 2 ans

Veillez à bien équilibrer les différents repas sur l'ensemble de la journée

A 2 ans, votre enfant commence une alimentation diversifiée. Fini les purées, bébé mange de plus en plus comme vous ! Attention cependant à ne pas négliger ses besoins nutritionnels. Suivez nos conseils pour composer l'alimentation de votre tout jeune enfant.


Grandes lignes de l'alimentation du jeune enfant de 2 ans

Les précautions à prendre sont sensiblement les mêmes qu'à 1 an :

  • évitez par exemple de donner à bébé des fritures, limitez les produits sucrés, le chocolat ainsi que les sodas ;
  • évitez également les édulcorants qui stimulent le goût de bébé pour le sucré ;
  • évitez enfin les viandes trop grasses et les abats ;
  • continuez à cuire les plats de bébé sans matière grasse si possible et ajoutez éventuellement du beurre ou de l'huile en petite quantité (1 cuillère à café par repas) avant de servir ;
  • à part le lait, la seule boisson indispensable pour le jeune enfant est l'eau ;
  • proposez toujours à votre enfant des fruits et légumes à chaque repas.


Ce qui change chez votre enfant de 2 ans :

  • dès 18 mois, votre enfant peut quasiment manger de tout, en quantités adaptées ;
  • vous pouvez, de temps en temps, lui donner du lait entier, car ses graisses renferment des vitamines A, D et K. Le lait de croissance est cependant toujours bon pour lui ;
  • votre enfant a des besoins plus importants en protéines. Il vous faut augmenter légèrement sa ration de viande, de poisson ou d'oeufs et passer à 40 g par jour. Vous pouvez lui donner cette ration à midi, ou bien la partager entre le midi et le soir ;
  • sur le plan énergétique, votre enfant a besoin de 100 kcals par kilo et par jour.

Petit-déjeuner de bébé à 2 ans

Son petit-déjeuner doit être idéalement composé de :

  • 240 ml de lait de croissance ;
  • céréales ou pain de mie nature ou d'une lichette de confiture, selon son appétit.

Déjeuner de bébé à 2 ans

Pour votre enfant, le déjeuner doit comprendre :

  • des crudités coupées en petits dés ;
  • 40 g de viande, de poisson ou d'oeufs ;
  • 150 g de féculents accompagnés de légumes selon son appétit et de 5 g de beurre ou un peu d'huile ;
  • un laitage. Choisissez entre un yaourt, 2 petits-suisses, un fromage blanc et 20 g de fromage à pâte tendre) ;
  • 100 g de fruits cuits ou crus ;
  • un peu de pain.

Goûter idéal de bébé à 2 ans

Le goûter est un repas indispensable pour le jeune enfant. Voir notre fiche "Le goûter idéal pour votre enfant". Il doit être composé de :

  • 240 ml de lait ou laitage ;
  • un peu de pain ou 1 ou 2 biscuits (en fonction de l'appétit de l'enfant) ;
  • 100 g de fruits cuits ou crus.

Dîner de bébé à 2 ans

Comme l'équilibre alimentaire se réalise sur une journée, composez le dîner en fonction de ce que votre enfant a mangé aux autres repas. Favorisez pour ce repas les aliments riches en glucides lents comme les pâtes, le riz, la semoule, les pommes de terre. Par exemple :

  • 150 g de féculents accompagnés de légumes selon l'appétit de votre enfant et 5 g de beurre ou un peu d'huile ;
  • un laitage ;
  • 100 g de fruits cuits ou crus ;
  • un peu de pain.

Equivalences utiles lorsque bébé a 2 ans

Quelques équivalences :

  • 4 petites cuillères à soupe de viande fraîche mixée = 8 cuillères à café de viande = 40 g ;
  • 1 laitage = 3 petits suisses = 2 grosses cuillerées à soupe de fromage blanc = 1 yaourt = 1/8e de camembert
  • 1 fruit moyen = 150 g ;
  • 1 noisette de beurre = 5 g = un peu d'huile = 1 cuillère à café ;
  • 2 cuillerées à soupe bombées de féculents = 150 g ;
  • un peu de pain = 10 à 15 g de pain.

A partir de 2 ans, votre enfant peut préférer le bol au biberon. Peu importe ! Quoi qu'il en soit, ne le forcez pas à boire au bol s'il souhaite continuer à boire au biberon.


Dès 18 mois, et d'autant plus à 2 ans, votre enfant peut soudain refuser certains aliments : il s'agit de périodes de néophobie alimentaire tout à fait normale.


Ne forcez pas votre enfant à terminer son assiette s'il n'a plus faim et ne l'incitez pas au grignotage. C'est le moment de lui donner de bonnes habitudes qui le suivront toute sa vie.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr