Alimentation bio

L'alimentation bio
L'alimentation bio
L'agriculture biologique, dite encore « organique » repose sur l'idée qu'il est possible de revenir aux origines de l'agriculture, c'est-à-dire à une époque où les pesticides étaient moins utilisés et où il existait une plus grande variété de produits agricoles.


Le principe de l'alimentation bio

Cette agriculture, qui est réglementée par des règles spécifiques d'emploi de produits chimiques et de respect de l'environnement, est aujourd'hui en pleine expansion, du fait de la crainte généralisée devant la pollution des produits alimentaires.

Les avantages de l'alimentation bio

L'avantage de l'agriculture biologique est de limiter l'usage des pesticides et de se préoccuper de préserver la variété des produits agricoles. Elle a l'inconvénient d'être chère, car la productivité de l'agriculture biologique est faible, et d'offrir à la consommation des produits qui n'ont pas toujours une apparence très appétissante, du fait précisément du refus d'employer des produits chimiques qui, dans le cas de l'agriculture dite « normale » permettent de mieux calibrer et uniformiser les fruits et légumes.

Pour toutes ces raisons, l'agriculture biologique est destinée à demeurer un marché relativement limité.

Mieux consommer bio

Quelle que soit votre option en matière d'agriculture biologique ou industrielle, souvenez-vous que dans tous les cas les fruits et légumes doivent être soigneusement lavés avant leur consommation.

Le lavage est très important. Il fait disparaître les résidus de pesticides qui persistent sur les écorces et les peaux, et participe au nettoyage de tous les agents qui s'accumulent au long de la chaîne alimentaire : poussières, particules diesel, fumées, etc...

Le marché en plein air, même de produits biologiques, ne signifie pas que les produits sont tout de suite propres à la consommation.

En ce qui concerne la valeur nutritionnelle de l'alimentation bio, il n'y a pas de différences fondamentales entre les deux types de culture : une tomate biologique ne serait pas plus riche en vitamines et autres produits essentiels qu'une tomate cultivée selon des règles industrielles. Le grand avantage de l'agriculture biologique ne réside donc pas nécessairement dans le fait que le produit soit de meilleure qualité, mais plutôt dans la diminution de l'emploi d'engrais industriels et de pesticides.