> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Gestion administrative d'une auto-entreprise

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 20 juin 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'auto-entreprise
auto entrepreneur gerer administratif entreprise

Auto-entrepreneur : gestion administrative de votre entreprise

L'avantage majeur de l'auto-entreprise est la simplicité de son fonctionnement, que ce soit en matière comptable, sociale ou fiscale. Il convient toutefois de respecter certaines obligations ou certains seuils.


Auto-entrepreneur : comptabilité allégée

Vous n'êtes pas obligé de tenir une comptabilité détaillée. Vous devez néanmoins tenir un livre journalier dans lequel vous mentionnez :

  • les recettes (origine et montant) ;
  • la nature des règlements (chèques, espèces...).


Pensez à conserver toutes vos factures.

Vous devez également tenir un registre récapitulant par année le détail de vos achats pour :

  • la vente ;
  • les denrées à consommer sur place ou à emporter ;
  • les prestations d'hébergement.


N'oubliez pas d'indiquer sur vos factures la mention "TVA non applicable, article 239 B du CGI".

Vous n'êtes pas non plus obligé d'ouvrir un compte bancaire professionnel. Il est néanmoins conseillé de le faire car il vous permet de bien séparer votre activité professionnelle de vos comptes personnels.

Suivi des déclarations et des paiements

Vous déclarez votre chiffre d'affaires ou le montant de vos recettes.

Vous devez le faire tous les mois ou tous les trimestres (30 avril, 31 juillet, 31 octobre et 31 janvier) en fonction de l'option choisie lors de votre adhésion au régime de l'auto-entrepreneur.

Vous effectuez le paiement des charges sociales (et de l'impôt sur le revenu si vous avez opté pour le prélèvement libératoire) par :

  • voie postale à la caisse dont vous dépendez (RSI ou Urssaf) ;
  • voie numérique en adhérant à la déclaration et au paiement en ligne proposés par l'auto-entrepreneur, rubrique paiement et déclaration en ligne.


En fonction de l'activité que vous exercez, vous pouvez être tenu de souscrire des polices d'assurance particulières (secteur du bâtiment, agences de voyages). Le CFE (centre de formalités des entreprises) peut vous renseigner sur ce sujet.

Contrôle des seuils

Si vous exercez 2 activités, vous devez ventiler vos recettes entre les 2 secteurs et vous assurer que les seuils ne sont pas dépassés.

Par exemple, si vous gérez une chambre d'hôtes tout en étant traducteur, votre chiffre d'affaires ne doit pas excéder 81 500 € (pour 2013), et à l'intérieur de cette limite, les recettes afférentes aux traductions ne doivent pas dépasser 32 600 € (seuil pour les prestations de services).

Le site officiel de l'auto-entrepreneur propose des modèles de facture et de livres comptables : l'autoentrepreneur.fr.


Sur celui de l'APCE (Agence pour la création d'entreprise), vous trouverez une liste de logiciels et services en ligne adaptés à l'auto-entrepreneur.


Licenciement, comptabilité, RH...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr