Bonnes pratiques du pêcheur

Les bonnes pratiques du pêcheur
Les bonnes pratiques du pêcheur
La pratique de la pêche demande de suivre certaines règles de bons sens, qu'il est toujours bon d'avoir à l'esprit.


Respecter l’espace de pêche

La pêche en France n'a rien à voir avec la pratique dans les grands espaces américains ou dans la forêt amazonienne. Dans nos pays européens surpeuplés, il est bien rare de pêcher seul. Des lors, l'essentiel des bonnes pratiques du pêcheur tourne autour du thème du respect de l'espace de pêche.

Il est malheureux de voir que les pêcheurs se gênent souvent les uns les autres. C'est dommage, car il est vraiment facile de trouver un comportement adéquat. Voici quelques cas pratiques.

La pêche de la truite

Le premier pêcheur sur le poste prend souvent la truite
Le premier pêcheur sur le poste prend souvent la truite

Lorsqu'on pêche la truite, en particulier au toc, c'est souvent le premier sur le poste qui prend le poisson. De plus, après le passage d'un pêcheur, les truites qui restent ferment la gueule pendant un bon moment.

Du coup, on assiste à des comportements aberrants le long des ruisseaux. Les pêcheurs se doublent pour arriver le premier sur les postes, et pêchent à toute vitesse pour rester le premier. C'est une solution perdant-perdant, personne ne pêche correctement. Si vous constatez que la rivière est déjà occupée par un pêcheur, il vaut mieux aller pêcher ailleurs, et revenez sur le site plus tard dans la journée.

La pêche en étang

Là encore, on évitera de venir se coller sur le seul pêcheur de l'étang. S'il y a de la place, optez pour la tranquillité, car c'est aussi ça la pêche. Inversement, n'étalez pas vos cannes sur 50 mètres pour éviter qu'un pêcheur vienne trop près de vous. Ce n'est ni poli ni légal : les cannes doivent être regroupées autour du pêcheur.

On ne pêchera pas sur les postes amorcés par les autres
On ne pêchera pas sur les postes amorcés par les autres

Bien évidemment, on ne prendra pas la place d'un pêcheur qui a amorcé la veille. C'est particulièrement vrai pour la pêche de la carpe à la bouillette et du silure aux pellets.

La pêche en surfcasting

On groupe toujours ses cannes
On groupe toujours ses cannes

Lorsque l'on pêche en surfcasting c'est exactement comme pour la pêche en étang. Il faut éviter de se coller aux autres, mais aussi éviter de bloquer la plage en espaçant ses cannes. Lorsque vous arrivez sur une plage, choisissez l'endroit que vous pensez bon et groupez vos cannes.

Il y a parfois beaucoup de monde sur les jetées
Il y a parfois beaucoup de monde sur les jetées

Il est de toute façon impossible de surveiller des cannes espacées de dizaines de mètres. C'est comportements, malheureusement fréquents, sont donc aberrants en plus d'être impolis. A ce sujet, il est - autant que possible - conseillé d'éviter les jetées. Ces postes surpêchés sont le lieu des pires emmêlements. Choisissez plutôt la tranquillité des plages et des pointes rocheuses.

La pêche en bateau

Il faut faire attention de ne pas gêner la pêche des autres bateaux en passant trop près, moteur à fond. En eau douce comme en mer, on évitera de venir se coller aux autres bateaux, même quand ils prennent du poisson (Photo 5. On laissera une bonne distance entre les bateaux).

On évitera aussi de venir pêcher devant un autre bateau sous prétexte que les poissons chassent à cet endroit. L'arrivée brusque d'un bateau peut stopper l'activité des poissons, en particulier pour les chasses de bar en mer.

Ne vous inquiétez pas, vous rencontrerez des chasses à un moment ou un autre de la journée. Il est donc inutile de venir pêcher devant le nez d'autres pêcheurs, alors même que les postes abondent dans l'immensité de la mer.

Au bout du compte, si chacun respecte l'espace de l'autre, la pêche devient une activité facile à vivre, même lorsqu'il y a du monde.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".