Choisir un crédit à la consommation

Article mis à jour le

Besoin de faire des travaux ? Envie de loisirs, de voyages ? Vous voulez prendre un crédit consommation pour financer ces projets. Comment procéder ?



Choisir un crédit à la consommation
Choisir un crédit à la consommation

Définir son projet

Avant de le choisir, définissez votre projet. Votre demande de crédit consommation a-t-elle un objet précis ? De combien avez-vous besoin ?

Calculez votre capacité de remboursement en prenant en compte vos charges (autres crédits, pensions versées...) et vos revenus. Elle doit en général être égale à 33% du salaire net au maximum.

Le crédit consommation peut prendre 2 formes

Le prêt personnel 

Conseillé pour les projets précis, il est proposé par les banques et les organismes de crédit. Il dure au minimum 3 mois et souvent pas plus de 5 ans ;

Le crédit revolving  
On peut y souscrire auprès des banques, de grands magasins, d'organismes de crédit. Une somme plafonnée est à votre disposition ; à chaque remboursement, le crédit est renouvelé.
Les crédits revolving sont présents dans 82% des cas de surendettement.

A noter : votre crédit bénéficie des dispositions protectrices du crédit à la consommation jusqu'à 75 000 € (et non plus 21 500 €) depuis le 1er septembre 2010.

Choisir un crédit consommation

Pour choisir le meilleur crédit consommation parmi l'offre, étudiez :

  • les taux ;
  • le montant souhaité ;
  • la durée du prêt.


Choisissez également entre le crédit consommation à taux fixe ou à taux variable. Le taux fixe est arrêté à la signature du contrat, le taux variable change en fonction du marché. Le taux fixe paraît au premier abord moins avantageux mais il est plus sûr.

D'autres éléments sont à étudier :

  • vérifiez si le contrat permet le remboursement anticipé ;
  • pensez à l'assurance crédit. Elle n'est pas obligatoire, mais sécurisante ;
  • un courtier peut simplifier vos recherches. Et négocier votre taux d'intérêt ou le montant des mensualités.

Bon à savoir : depuis le 1er septembre 2010, la Loi Lagarde vous invite à faire jouer la concurrence. En effet, l'établissement auprès duquel vous contractez votre crédit ne peut pas vous obliger à souscrire son assurance de groupe.