Comment souscrire un crédit en ligne ?

Par : Geoffrey Dirat - Dernière modification : 26 septembre 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le crédit
souscription credit internet

Soucrire un crédit en ligne

Vous avez besoin d'argent rapidement ? Grâce au crédit en ligne, vous pouvez obtenir un prêt en 2 ou 3 clics. Avant de vous engager, quelques conseils pour emprunter malin sur internet.


Contracter un crédit en ligne

Comment faire une demande d'emprunt via les sites internet des banques et organismes de crédit, avec une réponse quasi-immédiate ?

Pour ce faire, vous devez remplir en ligne une série de formulaires. Ils sont destinés à collecter les informations personnelles nécessaires à l'examen de votre demande : identité, situation familiale et professionnelle, revenus, antécédent bancaires, crédits en cours... Vous devez également renseigner le type de prêt que vous sollicitez, son montant, sa durée ainsi que le montant des mensualités de remboursement.

Le montant du prêt accordé est à la libre appréciation de l'organisme de prêt. Selon la formule choisie par l'emprunteur, le taux du crédit en ligne varie de 2,5% à 20%.

Une fois la demande validée par l'emprunteur, le délai de traitement dépend des organismes de crédit (de 30 minutes à un jour au plus). Si la demande est acceptée, l'organisme peut vous faire parvenir son offre préalable de contrat de prêt par voie postale, par courriel ou vous inviter à la télécharger depuis son site internet.

A noter : ne foncez pas tête baissée sur la première offre alléchante de crédit en ligne. Mettez en concurrence les organismes de crédit afin d'obtenir le meilleur taux.

Les éléments du contrat de prêt en ligne

Comme pour un emprunt classique, le contrat de prêt en ligne doit indiquer :

  • l'identité des parties ;
  • la nature, l'objet et la durée du crédit ;
  • le coût total du crédit et le taux annuel effectif global (TAEG) appliqué par l'organisme prêteur ;
  • l'échéancier des d'amortissements avec la répartition du remboursement entre capital et intérêts ;
  • les conditions de remboursement anticipé du prêt ;
  • les modalités de mise en jeu de l'assurance et son coût total.

A noter : examinez méticuleusement votre contrat de prêt afin d'éviter les mauvaises surprises. Une fois passé le délai légal de rétraction, il sera trop tard !

Un double délai de rétractation pour éviter le crédit compulsif

A la réception de votre contrat de prêt immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours pour accepter, ou non, la proposition de l'organisme de crédit. La signature est interdite avant le terme de ce délai dans le cadre d'un crédit immobilier. L'offre est valable pendant 30 jours, elle vous est remise par courrier postal en recommandé. L'organisme de crédit est tenu de maintenir son offre, sans pouvoir en modifier le contenu, pendant ces 30 jours.

Si vous acceptez l'offre de l'organisme de crédit, vous devez lui retourner le contrat de prêt signé. Vous disposez alors d'un délai de rétraction de 14 jours (depuis le 1er mai 2011 contre 7 jours auparavant). Il en va de même pour un crédit à la consommation.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr