Une couleuvre... Des couleuvres

Par : Jean-Pierre Fleury - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
couleuvre montpellier

Couleuvre de Montpellier - ©Outback Images

La couleuvre de Montpellier peut mesurer 2,30 m.


Comment reconnaître la couleuvre ?

Caractéristiques communes à toutes les couleuvres vivant en France Métropolitaine
Elles sont, en tout temps et en tous lieux, protégées par la loi. Ne vous avisez pas d'en tuer une sous prétexte de nuisances ou de peur, il pourrait vous en coûter très cher. Attention donc à ne pas confondre les couleuvres avec les vipères.

Elles sont toutes ovipares. Elles mettent leurs oeufs (entre 5 et 20) à incuber (entre 7 et 12 semaines) dans des matières végétales en décomposition.

Elles ont une attirance plus ou moins marquée pour l'eau.

Elles ont toutes le museau arrondi (sauf la couleuvre à échelons qui a le museau pointu).
Elles ont toutes la pupille et l'iris ronds.

Elles peuvent muer plusieurs fois par an.
Elles hibernent dans un vieux terrier, une anfractuosité.

Elles sont toutes dépourvues de crochets à venin et de venin. Attention toutefois à la couleuvre de Montpellier !
Elles ont un régime alimentaire opportuniste et éclectique : lézards, orvets, jeunes serpents y compris des vipères, campagnols, musaraignes, grenouilles, insectes, jeunes oiseaux au nid et oeufs.
Les mâchoires sont dilatables grâce à une particularité anatomique. La mâchoire inférieure est dépourvue de symphyse et les os de la mâchoire supérieure n'ont pas de séparation avec le reste du crâne, de ce fait elles peuvent se déboiter au point d'avaler un oeuf de poule sans le casser.

Prédateurs
Circaète jean le blanc, les hérissons, les volailles de la basse-cour, les bâtons des promeneurs et les pneus des voitures.

Différentes espèces de couleuvres vivant en France

couleuvre jaune et verte
Couleuvre jaune et verte

La couleuvre verte et jaune (columber viridiflavus)
Corps très fin et allongé, taches jaunes en bandes transversales sur une livrée vert sombre. Elle fréquente plutôt les terrains rocheux mais elle va volontiers à l'eau.
Elle est présente au sud de la Loire sauf dans les Bouches du Rhône.

couleuvre verte jaune couleuvre collier
Couleuvre verte et jaune (à gauche) et couleuvre à collier (à droite)

Description de la couleuvre verte et jaune par Monsieur de La Cépède (Garde du Cabinet du Roi, Histoire Naturelle des serpents, 1789) :
"Cet animal aussi doux qu'agréable à la vue, peut être aisément distingué de tous les autres serpents et particulièrement des dangereuses vipères par les belles couleurs dont il est revêtu. La tête est aplatie, les yeux sont bordés d'écailles jaunes presque couleur d'or, qui ajoutent à leur vivacité. Les mâchoires, dont les bords sont arrondis, sont garnies de grandes écailles d'un jaune plus ou moins pâle. Le corps est d'une couleur verdâtre très foncée, parsemé de taches jaunes allongées ou en losanges. Au-dessous du corps, il y a une rangée de points et de lignes noirâtres placées alternativement. Cette jolie couleuvre parvient ordinairement à la taille de quatre pieds (132 cm) et trois pouces (8,4 cm) de circonférence à l'endroit le plus gros de son corps."

couleuvre collier
Couleuvre à collier

La couleuvre à collier (natrix natrix)
Elle a un corps solide et une longue queue en pointe douce. Sa couleur dominante est grisâtre avec sur la nuque deux croissants variant du jaune au blanc et donnant l'aspect d'un collier. La femelle peut atteindre 1,70 m, le mâle 1,10 m.
En cas d'agression, elle émet un liquide nauséabond. Elle serait capable, en cas de situation désespérée, de faire le mort pour échapper à son prédateur.

Elle est présente partout en France dans les endroits humides. Elle a été vue à 40 km des côtes.

La couleuvre à collier, toujours suivant La Cépède (garde du cabinet du roi Louis XVI), est un serpent aussi doux, aussi familier, aussi innocent que la couleuvre commune. Elle se plaît davantage dans les eaux. C'est ce qui lui a fait donner le nom de serpent nageur, de serpent d'eau, d'anguille des haies. Tout le dessus du corps est d'un gris plus ou moins foncé, marqueté, de chaque côté, de taches noires irrégulières. On voit sur le cou deux taches jaune pâle ou blanchâtre, qui forment comme un demi-collier.

couleuvre d'esculape
Couleuvre d'Esculape

La couleuvre d'Esculape (Elaphe longissima)
C'est la plus élancée de nos couleuvres. Le dos est couleur bronze. Elle peut mesurer jusqu'à 2 m.

couleuvre esculape couleuvre echelons
Couleuvre d'Esculape et couleuvre à échelons

Elle fréquente volontiers les ruines. Elle est absente du nord de la Loire et de la Corse.
C'est elle qui figure sur le caducée du médecin.

couleuvre echelons
Couleuvre à échelons

La couleuvre à échelons (Elaphe scalaris)
Silhouette élancée, couleur brune, à marron orangé avec des barres longitudinales fines et foncées. Elle chasse volontiers dans les arbres. Présente uniquement dans le Sud-Est, sauf en Corse.

couleuvre viperine
Couleuvre vipérine - ©Outback Images

La couleuvre vipérine (Natrix maura)
Elle ressemble à une vipère.
Elle est de petite taille. Moyenne : 70 cm, maximum : 1 m.
Elle a un corps massif terminé par une queue effilée.
Elle a une livrée semblable à celle d'une vipère avec des écailles carénées sur un dos de couleur allant du vert au marron et surlignée de taches noires formant une ligne en zigzag.
En plus de ces aspects vipérins, sa tête, dans certaines circonstances peut apparaitre comme étant, à l'instar des vipères, triangulaire.
Elle répond aux agressions en se dressant et en émettant un liquide nauséabond. Elle est inoffensive.
Elle est présente en France au sud de la Loire.

couleuvre montpellier
Couleuvre de Montpellier - ©Outback Images

La couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus)
C'est le plus gros serpent vivant en France Métropolitaine.
Elle peut mesurer jusqu'à 2,30 m.
Elle possède des crochets à venin qui pourraient être dangereux mais ceux-ci sont situés à l'arrière de la gorge, ce qui les rend inoffensifs.
En cas d'agression, elle est très impressionnante, elle se dresse et fait face comme le ferait un cobra.
Sa robe, adaptée au camouflage dans les pierres et les herbes sèches varie du marron au jaune paille.
Elle est présente dans toute la région méditerranéenne à l'exception de la Corse.

Fiche d’identité des couleuvres

squelette couleuvre
Squelette de couleuvre

Classe : Reptiles
Ordre : Squamates
Famille : Colubridés

Homonymes

Couleuvre de pierre = nom de l'ammonite.
Couleuvre = terme héraldique. La couleuvre est présente sur les armoiries de Colbert.
Couleuvrine = un canon long qui tire plus loin que les canons ordinaires (XVIIème siècle).
En botanique c'est l'autre nom de la bryone ou vigne blanche. C'est une cucurbitacée dont la racine, dite navet du diable, est un purgatif violent.

Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr