Démarches en cas de cambriolage

Que faire en cas de cambriolage ?
Que faire en cas de cambriolage ?
Après vous être absenté, vous avez la désagréable surprise de découvrir que votre domicile a été cambriolé ? Voici la démarche en cas de cambriolage pour être indemnisé.


Démarche après cambriolage : changez la serrure et portez plainte

Dès que vous constatez le cambriolage de votre domicile, faites en sorte de sécuriser les lieux pour éviter une nouvelle effraction. Si votre porte a été forcée, faites venir un serrurier pour faire poser un nouveau verrou. Si une vitre a été cassée, contactez un vitrier. N'oubliez pas de demander une facture.Contactez la police ou la gendarmerie dans les 24 heures pour porter plainte. À cette occasion, les forces de l'ordre vous délivreront un récépissé de déclaration de vol.

Contactez votre compagnie d'assurance

Dans les deux jours ouvrés suivant le constat du cambriolage, vous devez contacter votre compagnie d'assurance par lettre recommandée pour déclarer le vol.Après avoir envoyé la déclaration de vol à l'assureur, établissez une liste des objets volés en précisant leur valeur le plus précisément possible. Joignez également le récépissé de déclaration de vol fourni par la police ou la gendarmerie lors de votre dépôt de plainte.

Pour prouver l'existence des objets volés, joignez :

  • des factures d'achat ou de réparation ;
  • des photographies ;
  • des bons de garantie ;
  • des certificats d'authenticité ;
  • un descriptif précis pour les bijoux (provenance, poids, dimensions, etc.) ;
  • un inventeur notarié pour les biens acquis par héritage.

Indemnisation après un cambriolage

Les types de vol couverts par l'assurance

Vérifiez les types de vols couverts dans votre contrat d'assurance. Les circonstances suivantes y figurent généralement :

  • vol par effraction ou escalade des locaux ;
  • vol avec violences ou menaces ;
  • vol après introduction clandestine en présence de l'assuré ;
  • vol après crochetage de la porte ou usage de fausses clés, volées ou perdues ;
  • vol commis par une personne travaillant chez l'assuré (baby-sitter, femme de ménage...).

Les biens indemnisés par l'assurance vol

Les biens indemnisés sont généralement les suivants :

  • objets "sensibles" : matériel hi-fi, vidéo, télévision, matériel photographique, informatique ;
  • objets de valeur : bijoux, objets en métal précieux, tableaux, fourrures, tapis, tapisseries ;
  • mobilier courant : appareils électroménagers, meubles, vêtements, linge.

Un plafond d'indemnisation peut exister pour les biens loués ou confiés, mais aussi pour certains objets précieux.En général, les contrats d'assurance prévoient une indemnisation des objets volés en fonction de leur valeur de remplacement et non de leur prix d'achat, à laquelle est soustrait un abattement pour vétusté. Certains contrats peuvent prévoir un rééquipement à neuf. Dans ce cas, les appareils et meubles dérobés sont remplacés par des biens neufs équivalents. Les actes de vandalisme peuvent aussi être couverts par l'assurance.

La compagnie d'assurances mandatera ensuite un expert pour constater les circonstances du vol et évaluer les dommages subis.

Si l'assuré et l'assureur acceptent l'évaluation de l'expert, l'assuré reçoit les indemnités correspondantes dans un délai d'un mois. Une franchise est généralement soustraite au montant des indemnités.

Les professionnels à votre service :

  • Compagnies d'assurance
  • Serruriers
  • Vitriers