Devenir diagnostiqueur immobilier

Devenir diagnostiqueur immobilier
Devenir diagnostiqueur immobilier
Le diagnostiqueur immobilier aide le propriétaire d’une maison ou d’un appartement à fournir au futur acquéreur ou locataire les conditions et certificats nécessaires, afin de garantir la transparence du bien.


Rôles du diagnostiqueur immobilier

Etablir un état des lieux
Le diagnostiqueur immobilier effectue toutes sortes de diagnostics, aussi bien ceux qui sont obligatoires que ceux qui peuvent apporter des informations utiles pour vendre ou louer :

  • présence de plomb ;
  • d’amiante ;
  • de parasites...

Pour cela il se rend directement sur les lieux et vérifie l’état de toutes les installations, intérieures et extérieures :

  • gaz ;
  • électricité ;
  • fonctionnement des ascenseurs ;
  • installation de la sécurité anti-incendie...

Rédiger un rapport de visite
Le diagnostiqueur rédige ensuite un rapport très précis et détaillé dans lequel il rend compte de toutes ces opérations, mais aussi des mesures. Il doit en effet bien respecter, dans le cadre de la loi Carrez, les consignes de mesure de toutes les surfaces des habitations et annexes, tels que :

  • les greniers ;
  • les placards ;
  • les vérandas ;
  • les mezzanines...

Conditions de travail du diagnostiqueur immobilier

Solitaire
Le diagnostiqueur peut être salarié d’une agence immobilière. Mais en général il possède son propre cabinet, souvent une très petite entreprise, auquel cas il effectue en parallèle sa gestion. Ses journées de travail peuvent donc être très longues.

Mais toujours en action
Le diagnostiqueur immobilier passe peu de temps assis à son bureau. Il visite les biens immobiliers, ce qui implique de fréquents déplacements. 

Et toujours accompagné
Cette profession implique aussi des contacts avec de nombreux intervenants. Il intervient auprès des professionnels :

Combien gagne un diagnostiqueur immobilier ?

Le salaire du diagnostiqueur varie en fonction de son statut professionnel puisque les prix dans le secteur ne sont pas réglementés. En moyenne il se situe dans une fourchette allant de 1 500 € à 3 000 € bruts par mois. Souvent, le salarié bénéficie en plus d’un téléphone et d’une voiture de fonction.

Formations pour devenir diagnostiqueur immobilier

Bac + 2
Le diagnostiqueur immobilier peut postuler après 2 ans d’études supérieures, en ayant effectué un des BTS suivant :

  • BTS professions immobilières ;
  • BTS hygiène, propreté, environnement ;
  • BTS technico-commercial, option matériaux du bâtiment ;
  • BTS technico-commercial, option génie électrique et mécanique.

Certification
Si aucun diplôme n’est obligatoirement requis, le diagnostiqueur immobilier doit malgré tout passer un examen auprès d’un organisme certificateur agréé par la COFRAC. Il lui faut en effet être certifié pour chaque diagnostic pour pouvoir exercer.

Actuellement, 6 certifications sont obligatoires :

Qualités nécessaires pour devenir diagnostiqueur immobilier

Objectif
Ses diagnostics ont valeur de certificat et constituent des garanties de conformité du bien. Le diagnostiqueur doit donc être :

  • neutre ;
  • franc ;
  • et précis.

Autonome
Le diagnostiqueur est très souvent seul, même s’il doit souvent faire appel à d’autres professionnels. Il lui faut gérer toutes les situations sans crainte. Mais aussi disposer d’un bon relationnel avec les vendeurs et les acheteurs.

Minutie
Pour rédiger des rapports et calculer des surfaces, le diagnostiqueur immobilier doit avoir des qualités d'écriture et des facilités en mathématiques. Ses rapports sont nécessairement rédigés avec rigueur.

Contenu mis à jour le 07/06/2012