Droits des enfants

Connaître les droits des enfants
Connaître les droits des enfants
La protection particulière des enfants est apparue au 19e siècle. À ce jour, la Convention relative aux droits de l’Enfant est le premier texte juridiquement contraignant qui protège de manière aussi complète les enfants et leurs droits. Elle a été ratifiée par 190 pays.


Historique des droits de l'enfant

L’idée d’une protection particulière pour les enfants naît au milieu du XIXe siècle. A partir de 1841, des lois protègent peu à peu les enfants au travail. Dès 1881 apparaît le droit français à l’éducation des enfants.
Le 26 septembre 1924, la Société des Nations Unies adopte la Déclaration de Genève des Droits de l’Enfant. En 5 points, ce texte reconnaît pour la première fois des droits particuliers aux enfants et mentionne les responsabilités des adultes.

Le Fonds des Nations Unies des secours d’urgence à l’enfance, futur UNICEF, est créé en 1947 à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. En 1953, l’UNICEF devient une organisation internationale permanente.
Le 20 novembre 1959, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration des Droits de l’Enfant. Ce texte, sans aucune valeur contraignante, est un premier pas vers une reconnaissance universelle des Droits de l’Enfant.

Droits de l'enfant en 10 points

 

  • Le droit à l'égalité, sans distinction de race, de religion, de nationalité ou de sexe ;
  • Le droit aux moyens de se développer d'une manière normale et équilibrée ;
  • Le droit à un nom et à une nationalité ;
  • Le droit à une alimentation saine, à un logement et à des soins médicaux ;
  • Le droit à des soins spéciaux en cas d'invalidité ;
  • Le droit à l'amour, à la compréhension et à la protection ;
  • Le droit à une éducation gratuite et à des loisirs ;
  • Le droit au secours immédiat en cas de catastrophes ;
  • Le droit à la protection contre toute forme de cruauté et d'exploitation ;
  • Le droit à la protection contre toute discrimination dans un esprit de paix et d'amitié entre les peuples.

 

Convention internationale des droits de l'enfant

Enfin, le 20 novembre 1989 est adoptée la Convention internationale des Droits de l’Enfant qui énonce les droits civils, économiques, sociaux et culturels de l’enfant.
La Convention relative aux droits de l’enfant est le premier texte juridiquement contraignant qui protège de manière aussi complète les droits des enfants.

Elle est basée sur 4 principes fondamentaux :

  • La non-discrimination ;
  • L’intérêt supérieur de l’enfant ;
  • Le droit à la vie, à la survie et au développement ;
  • Le respect de l’opinion de l’enfant.

À ce jour, la Convention internationale des droits de l’enfant a été ratifiée par 190 Etats sur 192, malgré certaines réserves sur quelques parties du texte. Les seuls pays à ne pas l’avoir ratifiée sont les Etats-Unis et la Somalie.