Extinction de voix : les bons réflexes

Prévenir et soigner une extinction de voix
Prévenir et soigner une extinction de voix
L'extinction de voix est le principal et souvent le seul symptôme de la laryngite. Caractérisée par l'inflammation aiguë de la muqueuse laryngée, et des cordes vocales, cette affection provoque un oedème qui va empêcher les cordes vocales de produire des sons. La laryngite est le plus souvent due à un surmenage vocal et touche fréquemment les commerçants et les professeurs. Elle peut aussi avoir une origine virale et débouche alors généralement sur une bronchite ou une grippe. L'automédication permet généralement de résoudre le problème en 3 à 7 jours.


Cordes vocales au repos

La première mesure, essentielle, consiste à mettre votre voix au repos pendant au moins 48 h. Ne la forcez pas, vous aggraveriez les symptômes...

Essayez de communiquer par écrit et reposez-vous.

Evitez les boissons froides, l'alcool et le tabac qui entretiennent l'irritation.

Médecines douces

Complétez l'action décongestionnante des anti-inflammatoires par des inhalations à base d'eucalyptus, de lavande ou de thym.

Les associations homéopathiques à base d'Arum triphyllum donnent de bons résultats, demandez conseil à votre pharmacien.

Vous pouvez aussi lui faire préparer un gargarisme composé à parts égales de teintures mères de Phytolacca, de Calendula et d'Erysimum. Vous en prendrez une cuillère à café mélangée à une cuillère à café d'eau 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Pour éviter les récidives

Prenez l'habitude de respirer par le nez, en gardant la bouche fermée. Vous limiterez ainsi l'impact des facteurs irritants sur votre gorge.

Si votre larynx est sensible, évitez le tabac, l'alcool et les aérosols. Méfiez-vous des systèmes d'aération et des changements rapides de température.

Pensez à protéger votre gorge, votre bouche et votre nez en cas de pollution atmosphérique ou de temps froid et humide.

Lavez régulièrement vos fosses nasales avec du sérum physiologique ou des sprays d'eau de mer. Vous aiderez votre nez à remplir son rôle de filtre.

Apprenez à vous relaxer. Les médecins ont constaté que les personnes stressées et fatiguées étaient davantage sujettes aux laryngites.

Si votre profession exige que vous preniez souvent la parole, profitez du week-end et des vacances pour respecter quelques plages de silence.

Quand consulter ?

Aucune amélioration après 2 semaines d'automédication ? Vous enchaînez les épisodes d'aphonie ? Consultez votre médecin généraliste.

Un avis médical est également nécessaire si votre extinction de voix s'accompagne de manière inexpliquée :

  • de fièvre ;
  • d'une toux grasse ;
  • de ganglions dans le cou ;
  • d'une prise de poids ;
  • d'une fatigue.


Le but est de s'assurer de l'absence de reflux gastrique, d'une insuffisance thyroïdienne, de polypes ou de nodules sur les cordes vocales.

Au besoin, votre médecin pourra aussi vous orienter vers un orthophoniste qui vous apprendra à respirer et à placer votre voix.