Garantie des accidents de la vie

S'assurer contre les accidents domestiques
S'assurer contre les accidents domestiques
Créée par les assureurs en 2000, la garantie des accidents à la vie (GAV) est aujourd’hui proposée par de nombreuses compagnies d’assurances ou banques. Elle entraîne une indemnisation en cas de dommage aux personnes (mais pas aux biens). Dans les cas de décès, la GAV prévoit qu’un capital soit versé à la famille ou au conjoint pour compenser le préjudice économique et moral. La GAV fait l’objet d’un label : ainsi, si chaque compagnie d’assurance est libre de proposer une offre originale, certains critères doivent être remplis pour espérer obtenir le Label GAV. La Garantie des Accidents à la Vie couvre le souscripteur, son partenaire (époux, concubin) et les enfants à charge.


Types d'accidents couverts par la GAV

La couverture de la Garantie des accidents à la vie est très large. Sont ainsi pris en compte par la GAV :

  • les accidents domestiques (en bricolant, en jardinant, en cuisinant). C’est la très grande différence avec la plupart des autres types d’assurance : la GAV prévoit d’indemniser les accidents que l’on se fait seul et qui n’engagent pas une tierce personne. Les accidents domestiques sont d’ailleurs les accidents les plus fréquents : brûlures, accidents graves avec les outils de jardinage, préjudices esthétiques... ;
  • les accidents domestiques à l'extérieur de la maison : chutes sur un trottoir, dans un magasin, morsure par un animal… ;
  • les violences commises sur une personne et les infractions au domicile (agression, altercation, attentats) ;
  • les accidents des enfants dès leur naissance à l'intérieur de votre foyer. Et pour les enfants scolarisés ayant déjà une assurance scolaire, la GAV les protège à l‘extérieur de l‘école ;
  • les accidents liés aux loisirs, à condition que l’activité entreprise ne soit pas considérée comme dangereuse ;
  • les accidents médicaux (mauvais diagnostic, maladies nosocomiales contractées dans les hôpitaux, interventions chirurgicales ratées) ;
  • les catastrophes naturelles (tsunami, avalanche, tremblement de terre, etc).


Ces garanties sont également valables pour les séjours à l'étranger de moins de 3 mois voire sans limitation dans la zone européenne.

Types d'accidents non couverts par la GAV

La Garantie des Accidents de la Vie ne peut cependant pas être sollicitée en cas d’accident de la route, couverts par une assurance auto à part, ni les accidents du travail, qui font l’objet d’un mécanisme de remboursement particulier.

Rappelons que la GAV ne couvre en aucun cas les biens endommagés dans un accident : par exemple, en cas d’accident en surf, vous serez indemnisé pour vos frais médicaux, une assistance à domicile vous sera proposée pendant votre convalescence, mais votre planche endommagée ne sera pas remboursée.

Autres services proposés par la GAV

La plupart des contrats GAV proposent différents services d’assistance à la personne suite à un accident :

Coût de la GAV

Le coût d’une GAV dépend bien souvent du seuil d’invalidité. Elle se déclenche en fonction de votre seuil d’invalidité à la suite des accidents.

Elle vous revient ainsi à 130 € en moyenne (en contrat individuel) si vous souhaitez qu’elle se déclenche à partir 10 % et est moins chère si vous souhaitez qu’elle n'intervienne que pour des accidents majeurs : environ 100 € pour une GAV qui se déclenche à partir de 30 % d’invalidité.

Un expert est chargé d’évaluer ce taux d’invalidité. Le remboursement est évalué en fonction des jurisprudences antérieures pour le même type d‘accidents.