> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Grossesse gémellaire : ce que vous devez savoir

Par : Audrey Mercier - Dernière modification : 20 décembre 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
grossesse jumeaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Une femme sur 80 donne naissance à des jumeaux. Cela peut-être du à l'existence de jumeaux dans les antécédents familiaux, un traitement de stérilité féminine ou une fécondation in-vitro. La venue des jumeaux, c'est deux fois plus de bonheur, mais surtout deux fois plus de travail, au début en particulier ! La grossesse est assez difficile à vivre pour certaines, moins pour d'autres mais les risques restent les mêmes pour les bébés qui rencontrent souvent quelques difficultés à se développer à l'intérieur du placenta.


Conséquences et risques d'une grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires sont considérées comme "à risque", donc à surveiller de très près.

Il faut savoir que les femmes enceintes de jumeaux (ou plus) sont autant de fois plus fatiguées qu'il n'y a d'enfants à porter. Il est fréquent pour la maman de ressentir quelques serrements, contractions ou essoufflements au cours de sa grossesse. Les nausées, maux de dos, courbatures, … sont plus forts. Il est donc recommandé aux femmes enceintes de bien se reposer durant la grossesse.

Les examens et échographies sont plus fréquents que dans le cas d'une grossesse simple, ce qui en somme prévient et diminue les risques.

Généralement, il est conseillé d'arrêter de travailler, ainsi que toute autre activité physique à partir de la 20ème semaine de grossesse.

Au moment de l'accouchement de jumeaux

Les femmes enceintes de jumeaux accouchent généralement un peu plus tôt que la moyenne : 8 mois environ. Consultez notre article sur le calcul de la date d'accouchement.

Il est fréquent pour les femmes attendant des jumeaux d'accoucher par voie normale car les bébés sont plus petits que la moyenne. Lorsque le premier sort, il suffit alors de percer l'autre poche du placenta pour que le deuxième bébé puisse sortir à son tour. Il est aussi possible pour une maman d'opter pour la césarienne, c'est généralement le cas pour les mamans enceintes de triplés ou plus.

Deux types de jumeaux

Avoir des jumeaux, ce n'est pas forcément avoir deux enfants identiques. Ils se distinguent par leur personnalité, leur comportement et parfois leur physique. On distingue en effet les "vrais jumeaux" et les "faux jumeaux".

Jumeaux monozygotes : les "vrais jumeaux"
Ils sont issus de la fécondation d'un seul ovule, formé à l'aide d'un seul spermatozoïde, qui réside dans une seule et même poche. C'est donc un seul œuf qui se divise en deux au cours de la grossesse. Les chromosomes sont identiques, ce qui donne naissance à des jumeaux qui se ressemblent.

Jumeaux dizygotes : les "faux jumeaux"
Dans ce cas, il s'agit de deux œufs différents, fécondant dans deux poches différentes, formés par l'aide de deux spermatozoïdes différents. Les chromosomes sont donc différents, ce qui donne lieu à des jumeaux qui ne se ressemblent pas. Du moins pas plus qu'un frère et une sœur par exemple.

Retrouvez sur Google+

Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr