Accouchement : déroulement d'un accouchement normal

Par : Sophie Fleury - Dernière modification : 16 mai 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'accouchement
deroulement normal accouchement

Combien se passe un accouchement ?

Vous êtes au terme de votre grossesse, vous avez perdu les eaux ou vous ressentez des contractions douloureuses et rapprochées : il est temps de partir pour la maternité. De votre arrivée à l'installation dans votre chambre avec votre bébé, voici ce qui va se passer avant et après l'accouchement...


Arrivée à la maternité

Dès votre arrivée à la maternité, une sage-femme prend vos constantes (tension, température) et estime la dilatation du col. Elle pose sur votre bras un cathéter qui servira en cas de perfusion pendant l'accouchement et installe deux capteurs sur votre ventre : ce monitoring enregistre les contractions utérines et le cœur du bébé.

Accouchement : début du travail

Vous êtes alors installée en salle de travail ou de prétravail. Vous pouvez vous lever et faire des exercices avec un ballon.

Toutes les heures, une sage-femme mesure la dilatation du col et prend vos constantes. Des monitorings réguliers permettent d'estimer la bonne santé du bébé.

Peu à peu les contractions deviennent de plus en plus fréquentes et douloureuses (pensez donc à réinvestir les cours d'accouchement - à savoir la respiration -, ou les cours de sophrologie, de yoga...).

À savoir : si la dilatation se fait trop lentement, votre bébé risque de souffrir. La sage-femme vous injecte un produit afin d'accélérer la fréquence et l'intensité des contractions. Les contractions peuvent provoquer des vomissements.

Péridurale

Le col est dilaté à 3-4 cm : on peut vous proposer la péridurale qui vous permettra d'accoucher sans douleur. Un anesthésiste pratique alors une piqûre dans votre dos, place un cathéter dans la colonne vertébrale et injecte le produit anesthésiant : vos douleurs commencent à s'estomper en 10 minutes et disparaissent au bout de 30 minutes. Attention si vous avez des troubles de la coagulation ou des problèmes de colonne vertébrale, vous ne pourrez peut-être pas en bénéficier, à voir avant avec l'anesthésiste.

 
Une fois la péridurale posée, toute la partie inférieure de votre corps sera anesthésiée pendant l'accouchement. Vous ne pouvez plus bouger, ni manger, ni boire. Vous êtes sous monitoring en continu (vous ne souffrez plus, vous pouvez donc vous reposer voire somnoler jusqu'à l'expulsion).
 
Vous pouvez demander la péridurale jusqu'à 7 ou 8 cm de dilatation. Décidez-vous à temps !
 
N.B. : même si la péridurale est très généralisée, beaucoup de femmes accouchent sans péridurale ; en effet, elle n'est pas obligatoire et il faut prendre la décision en connaissance de cause.

Accouchement : Expulsion

Lorsque le col est complètement ouvert, il s'efface : bébé s'engage et vous ressentez une envie de pousser. C'est l'expulsion.
 

La sage-femme installe alors des étriers au bout du lit afin de vous surélever les cuisses. À noter, la position couchée n'est pas la seule possible : on peut en effet accoucher à quatre pattes, accroupie, etc.

Il vous faut pousser fortement au rythme des contractions. Cette étape dure environ une demi-heure. Le passage de la tête est le plus difficile, puis le corps vient tout seul. Il faut parfois réaliser une incision du périnée (l'épisiotomie) afin d'éviter une déchirure.
 

À savoir : le gynécologue obstétricien n'est appelé qu'en cas de complication, s'il y a besoin d'utiliser des forceps ou des ventouses pour aider votre bébé à sortir.

 

Délivrance

Votre bébé est né mais ce n'est pas fini : il reste l'expulsion du placenta. Ce phénomène se produit généralement sans effort 20 à 30 minutes plus tard.

Premiers soins du bébé après l'accouchement

Juste après la naissance, votre conjoint peut couper le cordon.

Une équipe soignante se charge de votre nourrisson et désobstrue ses voies respiratoires, en aspirant les glaires dans son nez et sa bouche. Votre bébé est pesé et examiné sous toutes les coutures ! Fontanelle, hanches, organes génitaux, épaules, abdomen… La sage-femme prend ensuite sa température et lui prélève quelques gouttes de sang.

Une fois habillé et son bracelet d'identité en place, votre petit peut retrouver vos bras.
 

À savoir : on mesure souvent le bébé le lendemain.

Et la maman ?

Pendant ce temps, vous n'êtes pas oubliée ! Le plus important est de vérifier que tout le placenta a été expulsé. Des points de suture sont réalisés en cas d'épisiotomie. Après deux heures de surveillance, vous regagnez votre chambre avec votre bébé.

À savoir : un accouchement dure en moyenne 12 heures pour les femmes donnant naissance à leur premier enfant et 8 heures pour les autres.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu