Un koala…... Des koalas

Femelle koala avec son petit
Femelle koala avec son petit
Bien connu et souvent considéré comme sympathique, le koala est, avec le kangourou, un symbole de l'Australie. Ce mangeur d'eucalyptus, qui dort 18 heures par jour, ne se rencontre effectivement que sur cette terre, bénite pour les marsupiaux.


Comment reconnaître le koala ?

Description du koala
On ne peut guère le confondre avec un autre animal, d'autant que c'est l'unique représentant de la famille des phascolarctidés. Un rapide regard sur la tête du koala, et l'identification est faite !

Le gros nez en plein milieu de la figure, les grandes oreilles arrondies et les petits yeux placés de part et d'autre du museau forment une combinaison unique. Le corps est dodu et rappelle celui d'un nounours. Le pelage de l'animal est grisâtre.

On notera les deux premiers doigts opposables sur les pattes avant de l'animal, particulièrement pratiques pour saisir les branches d'eucalyptus.

…le nez en plein milieu de la figure et des grandes oreilles
…le nez en plein milieu de la figure et des grandes oreilles

On observe un dimorphisme sexuel, les mâles étant plus gros, avec un poids d'une douzaine de kilos contre 8 kilos pour les femelles.
Ce n'est pas un très gros animal. Juste la taille pour être pris dans les bras, ce que beaucoup ont envie de faire, en regardant cette peluche vivante.

Taille et poids
14 kilos pour 90 centimètres au maximum, plus généralement une dizaine de kilos, les mâles étant plus gros.
Il existait en Australie, il y a 35 millions d'années un koala qui pesait 20 fois le poids d'un koala actuel.

Longévité
Une quinzaine d'années.

Le koala et ses cousins

Le koala appartient à l'infra-classe des marsupiaux et à la famille des phascolarctidés. Les marsupiaux sont des mammifères caractérisés par un développement embryonnaire particulier, qui n'implique pas d'échanges entre la mère et le foetus par l'intermédiaire d'un placenta. C'est l'une des différences principales entre les marsupiaux, également appelés métathériens, et les mammifères placentaires, les euthériens, ce dernier groupe comprenant l'essentiel des mammifères actuels. L'embryon des marsupiaux se développe tout d'abord dans le corps de la femelle, dans une sorte de sac contenant les nutriments, mais il arrive au monde pratiquement à l'état de foetus, après seulement 4 ou 5 semaines de développement. Seuls les membres et la tête sont développés. Le minuscule nouveau-né va alors se hisser seul le long du ventre de la femelle pour atteindre sa mamelle, située dans la poche marsupiale, où il finira son développement.

Au sein des marsupiaux, la famille du koala, les phascolarctidés, est un groupe monospécifique si on ne considère que sa représentation actuelle. Le koala est en effet l'unique survivant d'une famille autrefois florissante, qui compta notamment dans ses rangs le koala géant.

Éthologie du koala

Jeune koala mangeant des feuilles d'eucalyptus
Jeune koala mangeant des feuilles d'eucalyptus

Alimentation
Le koala mange uniquement des feuilles d'eucalyptus, et encore, seulement certaines espèces d'eucalyptus. Chaque feuille est inspectée visuellement et olfactivement et doit correspondre à une des 60 espèces qu'il daigne consommer sur les 600 présentes en Australie. Ce mode de vie le rend bien évidemment très dépendant de son environnement, et donc des activités humaines, comme la déforestation.

Sans eucalyptus, impossible de préserver l'espèce. Le koala aime tellement cette plante qu'il en oublie de boire, il couvre l'intégralité de ses besoins en eau grâce à la consommation des feuilles d'eucalyptus.

Le koala dort 18 heures par jour
Le koala dort 18 heures par jour

Activité
C'est un animal nocturne arboricole, assez inactif, qui dort 18 heures par jours, mais qui est capable de réactions rapides quand il le désire. C'est notamment le cas lorsqu'il doit s'enfuir, il peut même présenter des réactions assez agressives en cas d'attaques.

Il passe la plus grande partie de ses moments d'activités à se nourrir, car il faut quand même rappeler que tous les herbivores ont besoin d'une bonne quantité de végétaux pour survivre. Même si le métabolisme de l'animal est lent, il lui faut passer l'essentiel de son temps à se nourrir et à digérer en dormant.

Femelle koala avec un petit âgé de quelques semaines
Femelle koala avec un petit âgé de quelques semaines

Reproduction
Les mâles se livrent à des combats violents pour la possession des femelles. Le caractère sympathique du koala est sérieusement mis à mal lorsqu'on regarde la reproduction. Le mâle est un vrai rustre. Il saute sur la femelle et l'accouplement ressemble plus à un viol qu'à un acte consenti. L'étreinte est brève, le mâle accompagne l'acte sexuel de cris rauques. C'est d'ailleurs un des rares moments où il semble énergique.

Comme chez tous les marsupiaux, la gestation est très courte, seulement 5 semaines. Et pour cause, le petit koala qui va naître n'est que très partiellement formé et ne mesure qu'un malheureux centimètre. Il finira son développement dans la poche marsupiale, qu'il devra atteindre seul. A ce sujet, l'ouverture de la poche marsupiale des koalas est dorsale au contraire de celle des kangourous qui est ventrale. Le petit, totalement glabre, devra rester 6 mois à téter dans la poche avant de prendre un aspect plus achevé.

Carte d’identité du koala

Classe : mammifères
Infra-classe : marsupiaux
Famille : phascolarctidés
Nom : Phascolarctos cinereus

Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.

Cet article a recueilli 79 avis. 83% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".