Laver son chien

Laver son chien chez soi
Laver son chien chez soi
Toiletter ou faire toiletter régulièrement son animal n'a pas uniquement une fonction esthétique. Un bon nettoyage fait respirer sa peau, élimine poils morts et pellicules. Il permet également de détecter la présence d'éventuels parasites et plaies. Mais le confier à un professionnel représente un coût financier non négligeable. Voici quelques conseils pour se lancer à la maison.


Quand laver son chien ?

Si vous brossez votre chien régulièrement, vous pouvez vous contenter de lui donner un bain tous les 2 mois. En revanche, si vous habitez en centre-ville, votre chien est plus exposé aux poussières grasses de la pollution, par conséquent si son pelage est clair ou s'il a des poils longs, peut-être devrez-vous augmenter cette fréquence.
Attention toutefois à ne pas le laver trop souvent: vous priveriez ses poils de leurs huiles protectrices naturelles et exposeriez sa peau aux irritations.

Quel produit utiliser pour laver son chien ?

La peau de votre animal est moins acide que la vôtre : son pH est de 7 à 7,5 contre 5 pour celle des hommes. Fine et fragile, elle possède de nombreuses glandes sébacées qui limitent le dessèchement de l'épiderme et le protègent des bactéries. D'où l'importance d'utiliser un shampooing spécial, recommandé par un toiletteur ou par votre vétérinaire, afin d'éviter tout risque d'allergie.
Pour éviter les reflets jaunâtres sur les pelages blancs, complétez le shampooing avec l'application d'un rehausseur de couleur. Un après-shampooing peut aussi s'avérer utile pour lisser les poils longs.

Procédez étape par étape

Etape 1 :
Brossez méticuleusement les poils de votre animal pour enlever tout corps étranger mais allez y très doucement sous peine de racler sa peau. A chaque race sa brosse. Pour les chiens à poil court, une brosse douce en soie naturelle ou un gant de massage avec des picots en caoutchouc suffira. Pour les chiens à poil long, qu'il soit raide ou bouclé, un démêlage avec un peigne métallique est nécessaire.

Etape 2 :
Placez votre animal dans une bassine, une baignoire ou un évier, en veillant alors à ne pas boucher l'évacuation avec ses poils. N'oubliez pas de poser un tapis anti- dérapant dans le fond. Avant de faire couler de l'eau tiède, attendez quelques instants qu'il s'habitue à ce nouvel environnement. Prenez garde à ce que le jet ne soit pas trop violent et à ce que l'eau ne rentre pas dans ses oreilles ni dans ses yeux.

Etape 3 :
Pratiquez 2 savonnages, sans frotter, pour ne pas emmêler les poils. Rincez abondamment sans oublier les zones cachées du corps de l'animal où il peut rester du savon .

Etape 4 :
Avant de faire sortir l'animal, laissez-le s'ébrouer dans la baignoire ou dans la douche. Absorbez le maximum d'eau avec une serviette éponge, en essuyant toujours dans le sens du poil pour éviter la formation de noeuds. Finissez avec un sèche-cheveux réglé en position moyenne pour éviter tout risque de brûlure. Si vous voulez du volume, séchez à rebrousse-poil. Si au contraire vous préférez des poils lisses, dirigez le flux d'air vers le bas.