Pratiquer un sport : un minimum de précautions

Choisir un sport
Choisir un sport
Ne vous lancez pas dans une activité sportive sans un minimum de précautions, en raison des risques importants que vous encourrez si vous n'avez pratiqué aucune activité physique pendant longtemps.


La reprise du sport

Après une longue période d'interruption, c'est au moment de reprise d'une activité physique que surgissent les risques les plus importants, au niveau cardio-vasculaire et musculaire. Sans préparation, votre coeur, vos muscles et vos tendons souffrent inutilement.

Patience et persévérance

Vous constaterez rapidement les bénéfices du sport, sur votre corps et votre esprit. Mais il faudra attendre quelques mois pour observer une amélioration de vos performances. Il est inutile, illusoire et même dangereux, d'imaginer que vous courrez 20 kilomètres à un rythme soutenu avec seulement quinze jours de préparation : ni votre coeur, ni vos poumons, ni vos jambes ne supporteront un tel effort. En revanche, si vous courez régulièrement pendant un an ou deux, vous effectuerez cette distance sans effort.

Spontanément, les animaux réalisent un effort physique pour chercher leur nourriture, fuir ou jouer. Il s'agit toujours d'un effort bref, parfois intense. L'homme au contraire, s'est imposé au cours de son histoire de longues épreuves d'endurance, dont le marathon est un exemple moderne : ce choix est singulier à l'homme, et seulement à l'homme adulte. L'enfant préfère en général les sports d'équipe, où la dimension de jeu est importante. Ce n'est qu'en grandissant qu'il sera davantage intéressé par des sports plus individuels comme l'athlétisme, la course de fond, ou la natation, sports qui exigent beaucoup de volonté pour acquérir l'endurance nécessaire.

Au cours de son histoire de quelques dizaines de milliers d'années, l'homme a appris à fuir, pêcher, chasser, combattre, rechercher des horizons plus hospitaliers, ce qui a toujours nécessité une intense activité physique. Ce n'est que dans les 200 dernières années que la révolution industrielle a imposé un mode de vie plus sédentaire et plus sécurisant, dont on commence à mesurer les effets négatifs.