Protéines : leurs rôles

Caractéristiques des protéines
Caractéristiques des protéines
Une protéine est une molécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux.


La protidémie mesure le taux des protéines présentes dans le sang. On distingue l'albumine et les globulines. Une diminution de leurs concentrations peut être un signe de malnutrition ou simplement refléter leurs dilutions dans le sang comme, par exemple, en cas d'oedèmes. Il existe des variations normales selon l'alimentation, l'âge, l'exercice physique, la grossesse.

Taux normal : 60 à 75 g/l.

Electrophorèse des protéines

Pour distinguer les protéines les unes des autres, on réalise un examen appelé électrophorèse. Si l'on applique un courant électrique aux protéines du sang, on observe une séparation des différentes protéines, ce qui permet de les doser. En pratique, le prélèvement est déposé sur une bande de papier spécial (acétate de cellulose), à laquelle est appliqué un champ électrique. Les protéines se déplacent le long de ce papier ; il suffit à la fin d'appliquer un colorant pour voir apparaître des bandes plus ou moins foncées et larges en fonction de la concentration de chaque protéine. Toutes ces opérations sont réalisées automatiquement.
 

Protéines totales60 à 75 g/l (100 %)
Albumine35 à 45 g/l (60 %)
Alpha-1 globulines1 à 3 g/l (4 %)
Alpha-2 globulines4 à 6 g/l (8 %)
Bêta-globulines6 à 9 g/l (12 %)
Gamma-globulines9 à 13 g/l (16 %)

Les différentes protéines

L'albumine diminue chez les personnes âgées et pendant la grossesse. Elle diminue également lorsque l'alimentation est pauvre en protéines, lors des maladies hépatiques, lors des hémorragies graves, des maladies rénales, des diarrhées chroniques.
Les alpha1 et alpha2-globulines augmentent au cours de la grossesse, lors des maladies infectieuses, des collagénoses, des maladies rénales, des infarctus du myocarde, des fractures osseuses.
Les bêta-globulines augmentent lorsqu'il existe des anomalies des graisses de sang, lors des maladies hépatiques et lors des maladies rénales.
Les gammaglobulines augmentent dans un grand nombre de maladies, en particulier les maladies infectieuses et parasitaires, le sida, les affections rénales, rhumatologiques, les cancers et les maladies sanguines.

Les immunoglobulines

Ce sont des protéines spéciales, appartenant à la classe des gammaglobulines, et qui sont responsables de l'activité des anticorps. On dose les immunoglobulines chaque fois que l'on constate une anomalie dans le dosage des gammaglobulines, ou lorsque l'on recherche une maladie spécifique.

On distingue cinq catégories d'immunoglobulines :

Immunoglobulines G ou IgG
Immunoglobulines A ou IgA
Immunoglobulines M ou IgM
Immunoglobulines D ou IgD
Immunoglobulines E ou IgE

Certaines de ces classes peuvent encore être subdivisées en plusieurs sous-classes (on distingue ainsi les IgG1, G2, G3, G4).

Les Immunoglobulines G représentent 80% des immunoglobulines et leur augmentation est constante dans la plupart des maladies infectieuses. Les Immunoglobulines E sont augmentées surtout lors des maladies allergiques (asthme, eczéma).

Cet article a recueilli 6 avis. 84% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : examens médicaux