Le renard roux : description et répartition

Par : Jean-Pierre Fleury - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

renard roux

Renard roux

Un athlète de 7 kg tout mouillé dont l'intelligence et la beauté "font plus que force ni que rage".


Description

males femelles levres ventre menton blanc
Mâles et femelles ont les lèvres, le menton et le ventre blancs

Ce petit mammifère appartient à la famille des canidés, comme le chien domestique, le coyote et le loup. Le renard est un carnivore de taille moyenne, relativement bas sur pattes, de forme élancée. Sa longueur peut atteindre 1,20 m du museau au bout de la queue pour un poids d'environ 6 à 7 kg. La femelle, de poids légèrement inférieur, ressemble au mâle.

Il est facilement reconnaissable à son fin museau, ses grandes oreilles pointues aux extrémités noires et à sa longue queue touffue. Sa fourrure, généralement rousse, peut varier du jaune au marron foncé. De nombreux spécimens ont la queue entièrement noire, on dit alors qu'ils sont charbonniers.

Les lèvres, le dessous du menton et le ventre sont blancs, de même que la pointe de la queue (quel que soit le sexe). Par ailleurs, il n'est pas rare de trouver des renards bruns ou noirs. Les renards plus bruns et plus sombres ayant une tache foncée en forme de croix bien marquée entre les épaules sont parfois appelés "renards croisés". On appelle communément "renards argentés", les renards roux dont la couleur de base est le noir et dont les jarres (le sous-poil), plus ou moins abondants, ont des pointes blanches. Cette variété est particulièrement recherchée par les marchands de fourrures et elle faisait l'objet d'un élevage intensif à l'époque où la fourrure de renard était en vogue.

Vie sociale

couple renards
Mr Renard et Mme Her meline : une scène du roman de Renard

Le meilleur observateur de l'éthologie de Goupil, fut sans doute l'auteur (inconnu) du Roman de Renart .
Considéré à tort comme un solitaire, le renard est un animal social. L'unité de base de la population semble être le couple, mais les relations entre les deux partenaires, ainsi qu'avec la portée, sont plus ou moins étroites et permanentes. Dans les zones de grande disponibilité en nourriture (secteur suburbain), on observe la formation de groupes avec un seul couple reproducteur et dominant et de 1 à 5 femelles de rang inférieur, subadultes ou adultes qui ne se reproduisent pas.

En moyenne, la taille de son domaine vital est de 300 à 400 hectares, mais elle peut varier de 50 à plus de 1 000 hectares en fonction des disponibilités alimentaires. Contrairement à ce que l'on croit parfois, le renard roux n'est pas un animal strictement nocturne. Il l'est surtout près des zones habitées ; mais en pleine nature, lorsqu'il n'est pas dérangé, il peut être diurne. En fait, c'est un animal principalement matinal et crépusculaire, périodes où il se déplace entre ses lieux de chasse et ses secteurs de repos.

Lorsque le renard se repose, de nuit comme de jour, été comme hiver, il occupe rarement un terrier et préfère dormir à l'air libre. En fait, en dehors de la période de reproduction, le terrier est exceptionnellement occupé. Même lorsqu'il pleut ou neige, le renard ne se met pas forcément à l'abri. Le renard vit dans un terrier qu'il peut avoir creusé lui-même. Il occupe souvent d'anciens terriers de lapins ou de blaireaux.

En ville, le renard roux s'installe dans les bâtiments désaffectés (le kiosque à musique du bois de Vincennes), les talus de chemin de fer abandonnés ou dans les caves.

renard neige
L'hiver, la fourrure du renard est plus épaisse

Les couples peuvent se séparer durant l'hiver, particulièrement quand le gibier se fait rare, mais ils se retrouvent à la fin de l'hiver pour s'accoupler et élever leurs petits. De l'automne jusqu'en mars, les renards se terrent dans des fourrés et des broussailles denses, même pendant les jours les plus rigoureux.

Répartition

Le renard est, de tous les carnivores du paléarctique, celui dont l'aire de répartition actuelle est la plus vaste. Il est présent dans tout l'hémisphère nord, excepté en Islande et en Crête. En France, on le rencontre dans tous les départements. Il vit en Asie mais également en Afrique et en Arabie. On compte plus de 40 sous-espèces de renards roux aux robes variées (renard charbonnier, renard d'Europe centrale, renard roux américain, renard du Caucase...). Le renard argenté (Vulpes vulpes fulvus) est également, malgré sa robe gris-argent, une sous-espèce de renard roux.

Il a été introduit en Australie par l'homme au XIXème siècle. L'objectif était de lutter contre l'invasion des lapins, introduits par les mêmes colons européens mais également de pouvoir pratiquer la chasse à courre à l'anglaise (le fox hunting).

Le renard occupe quasiment tous les types de milieux possibles. C'est d'ailleurs, ce qui lui permet d'être aussi commun, malgré toutes les menaces qui pèsent sur lui. Il est présent des marais côtiers du bord de mer (Camargue, Baie de Somme ...), aux pelouses alpines de plus de 2000 m d'altitude (Alpes et Pyrénées) ; des forêts sauvages les plus profondes, aux centres des plus grandes villes. Les deux seules constantes nécessaires à son habitat sont : abri et nourriture. Cependant, le renard semble préférer les milieux semi-ouverts du type, bocages, haies, pré-bois, taillis, bosquets ...

piege renard
Le renard pris au piège, gravure de 1930

La densité moyenne la plus fréquente est de l'ordre d'un individu au km². En zone urbaine, il a été compté jusqu'à cinq groupes familiaux par km². À l'opposé, en Lorraine, après le passage de la rage, des densités inférieures à 1 individu pour 600 à 1 000 ha ont été trouvées au cours des années quatre-vingt. Ces populations du Nord-est de la France se sont reconstituées très rapidement après l'épidémie de rage et l'avenir de l'espèce ne pose aucun problème. Le renard a peu de prédateurs, si ce n'est l'homme avec ou sans voiture, le lynx, les aigles et grands-ducs dans les aires desquels on trouve régulièrement des renardeaux.
L'organisation sociale et territoriale de l'espèce constitue en dernier ressort le facteur limitant des populations de renard.

Carte d’identité du renard roux

Classe: Mammifères
Ordre: Carnivores
Famille: Canidés
Genre: Vulpes
Espèce: Vulpes vulpes


Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr