Faut-il surveiller ce qu'un enfant regarde à la TV ?

Surveiller un enfant qui regarde la télévision
Surveiller un enfant qui regarde la télévision
La télévision fait souvent l'objet de débats lorsqu'il s'agit d'éducation. Faut-il permettre à un enfant de regarder la télévision ? Combien de temps ? Peut-on laisser un enfant regarder n'importe quel programme ? La télé est-elle un moyen d'information et d'apprentissage ou bien une source de violence pour un enfant ?


La télé, outil d’information et de savoir

La télé est un outil de la vie quotidienne. De nos jours, il est difficile d'interdire à un enfant de regarder la télévision sans que cela ne soit considéré par ce dernier comme une punition. De plus, regarder certains programmes et pouvoir en parler fait partie de la culture, des références de son groupe social. La télévision peut donc être vue comme un moyen d'intégration et de socialisation dans un groupe.

La télévision, par la variété de ses programmes, permet à l'enfant un enrichissement intellectuel (1). En effet, les mises en situation dont est témoin l'enfant à travers les films, les documentaires ou autres, lui permettent d'intégrer des comportements, des normes sociales et des connaissances par un autre médium que l'école.

Certains auteurs (3), expliquent même que la télé permet à l'enfant, en s'identifiant aux personnages du petit écran, de définir certaines notion de la vie de tous les jours et de déconstruire certains stéréotypes. La télé permet ici de marquer la distinction entre le réel et l'imaginaire.

La télévision et la violence chez l’enfance

A chaque âge correspond des apprentissages et l'intégration de normes spécifiques. La télévision peut être un bon moyen d'apprentissage et d'élargissement de la pensée si, et seulement si, son utilisation est régulée par les parents et que les images regardées ne revêtent pas un caractère traumatisant.

En effet, certaines études observent une corrélation entre le fait de regarder la télévision et de développer des comportements violents (2). Les enfants cherchant à reproduire des comportements observés à la télé. De surcroit, plus un enfant reste longtemps devant la télé, plus cette dernière aura pour effet de l'isoler et de le désocialiser (2). L'isolement peut aussi conduire à développer des comportements agressifs.

Enfance, télévision et relation amoureuse

L'enfant puis l'adolescent sont constamment à la recherche de points de repères et de modèles afin d'aborder les relations aux autres, amicales et amoureuses. Le sujet étant difficile à aborder avec les parents, c'est souvent vers les médias et notamment vers la télévision qu'ils se tournent.

Or, l'image de la sexualité présente à la télé peut déconcerter et dévaloriser l'adolescent. En effet, elle y est souvent idéalisée au point qu'elle peut lui sembler complètement inaccessible (comme c'est souvent le cas dans la publicité ou dans de nombreuses séries), ou alors elle est systématiquement liée à de la violence, ou encore dénudée de sentiments (comme dans les films pornographiques). (3) (2)

Au final, que faire ?

A la lumière des différentes études sur le sujet, il apparaît clairement que la télé n'est pas complètement bénéfique ni totalement dangereuse.

Il est important, pour qu'elle puisse être un outil éducatif et de développement, que les parents discutent avec leurs enfants des différents programmes qu'il est préférable, possible ou non de regarder.

Instaurer un temps de dialogue entre parents et enfants, à la suite du visionnage d'un film - documentaire ou autre - permet de diminuer les sentiments de violence ou d'insécurité que ressent un enfant qui regarde la télé (1).

Bibliographie

(1) N, RAUVAULT. L'enfant et la télévision in journal de pédiatrie et de puériculture. 1999
(2) M, ZANN. L'enfant, la television et la violence in archive de pédiatrie. 2000
(3) N, SIGNORIELLI. Children, television and gender roles in journal of adolescent health care. 1999

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".