Vivre dans une yourte

Vivre dans une yourte
Vivre dans une yourte
Pour des raisons écologiques, économiques ou par goût du nomadisme, ce mode d’habitation fait de plus en plus d’adeptes. Originaires d’Asie, les yourtes utilisées sous nos latitudes ont été revisitées. Contemporaines, elles répondent davantage à nos climats et à nos besoins de confort. Construction, autorisation, installation : la vie en yourte exige un certain nombre de contraintes à prendre en compte avant d’emménager.


Construire sa yourte ou l’acheter

La yourte offre un espace unique et circulaire qui peut aller généralement jusqu’à 50 m².

Elle est composée de perches de bois, reparties autour d’un dôme zénithal et retenues par un filin d’acier. Un treillis recouvert de bâches constitue l’ossature de la construction et encadre un plancher en bois.

Sapins, mélèzes, Douglas, châtaigner ou frênes sont utilisées dans la construction, selon les régions. Les bâches peuvent être en coton, en poly coton ou en acrylique, plus résistant.

Il est possible de suivre un stage pour apprendre à construire une yourte. On peut aussi l’acheter en kit et la monter soi-même.

Facile à déplacer, le montage et le démontage prennent à peine quelques jours.

Voici quelques liens utiles :Indication pour construire une yourte :

S’installer dans une yourte

La yourte n’est pas une maison et elle impose des contraintes particulières qui vont influencer le choix du terrain.

Très résistante aux vents et aux intempéries, l’isolement phonique est son point faible. Une installation prés d’un lieu bruyant est donc à proscrire si on souhaite y habiter.

A éviter également, la proximité des zones humides qui peuvent dégrader les matériaux.

En revanche, une yourte est facile à chauffer. Le poêle à bois est largement utilisé, mais attention à respecter les normes d’installation.

Enfin, le terrain va devoir être aménagé : arrivée et traitement des eaux, électricité…Il faut donc s’assurer que l’espace choisit rende possible ces installations.

Le site www.yourte-contemporaine.com vous propose un éventail des solutions possibles.

Réglementation sur l'installation des yourtes

L’installation de yourtes n’est pas toujours bien accueillie par le voisinage et par les mairies des communes.

Pour l’heure, il n’existe pas de réglementation spécifique aux yourtes, celle-ci dépend :

  • du statut (particulier, association…),
  • de l’usage (habitation, espace culturel…),
  • du type d’implantation (camping, terrain, public, privé…),
  • de la durée selon lesquels la yourte va être installée. Quelquefois, le dépôt d’un permis de construire sera nécessaire.

La perspective de la loi Loppsi 2 ter renforce la nécessité d’une autorisation préfectorale et oblige à des projets qui tiennent en compte la salubrité des lieux.

Afin d’éviter les problèmes, ne vous installez donc pas sans avoir au préalable pris contact avec les autorités compétentes.