Voiture détruite, incendiée : quelle indemnisation ?

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 5 mars 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Mots clés :
Ce guide pratique vous est proposé en partenariat avec : Ford
indemnisation voiture detruite

Indemnisation pour une voiture détruite ou incendiée

Votre véhicule peut subir divers dégâts de votre fait ou bien par un tiers. Selon les circonstances de l'accident et a responsabilité mis en cause, le montant de l'indemnisation n'est pas le même.


Dommages du véhicule

Il existe différents cas de figure dans lesquels votre véhicule peut être endommagé. Il peut :

  • avoir été la cible de vandalisme : les dommages ont été causés volontairement par un tiers ;
  • avoir subi un accident dont vous êtes responsables ou touché par une catastrophe naturelle, et relève alors de votre assurance ;
  • être entré en collision avec un tiers lors d’accident de la route. Les dommages ayant été causés involontairement par un tiers, ils relèvent de son assurance.

Quelle assurance souscrire pour être indemnisé ?

Les contrats d’assurance auto n’incluent pas forcément de couverture des dommages causés volontairement par autrui.

La première démarche suite à un acte de vandalisme ou une catastrophe naturelle est donc de vérifier si votre contrat d’assurance protège votre véhicule de tels évènements.

Pour se faire, votre contrat doit comporter une garantie incendie, une garantie conducteur, etc.

Dans le cas d’accident de la route, l’assurance civile obligatoire du conducteur responsable de l’accident fonctionne automatiquement pour vous indemniser.

Quelles indemnisations sont possibles ?

Si l’indemnisation relève de votre assureur, elle se fera dans le cadre des conditions définies dans votre contrat d’assurance. Elle peut se faire sur une base forfaitaire ou sur la base d’une expertise. Il n’y a pas de contrat type.
 
Si votre véhicule a été endommagé dans le cadre d’un accident dont vous n’êtes pas responsable, vous devez tout de même vous adresser à votre assureur. Celui-ci se chargera de faire l’arbitrage des remboursements avec l’assureur du responsable de l’accident. Sur la base du constat amiable et d’une expertise réalisée par votre assureur, un montant d’indemnisation vous sera versé. Ce montant correspond aux frais de réparation du véhicule, de gardiennage, de remorquage et de privation de jouissance. Si le véhicule n’est pas réparable, l’équivalent de la valeur estimée de votre véhicule vous sera versé. Cette indemnisation vous est due dans la mesure où vous n’êtes pas responsable de l’accident. Vous n’êtes pas tenu d’effectuer les réparations, ni d’en fournir les factures.

Comparez toujours les différents contrats d’assurance qui vous sont proposés pour votre auto, afin d’être couvert dans tous les cas de figure.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr