Conseils de rédaction



La rédaction d’un courrier professionnel, solennel ou encore administratif requiert un certain formalisme. Il est parfois ardu d’adopter les bonnes formules car celles-ci s’adaptent en fonction des fonctions, titres et statuts des destinataires. Ce guide vous propose une sélection de formules de politesse permettant d’adresser des courriers à des interlocuteurs aussi différents que des professions libérales, des services de l’administration ou encore des membres de l’Education nationale.


La rédaction d’un courrier implique le recours à un protocole épistolaire rigoureusement défini par des principes orthographiques, grammaticaux, syntaxiques et stylistiques.
Du point de vue du style justement, et notamment de l’ordonnancement des informations (identité de l’émetteur, propos principal, salutations, signature) un courrier officiel, professionnel ou solennel devra inclure une série d’éléments constitutifs.

Le premier élément est l’en-tête, qui reprend l’identité visuelle, la raison sociale - s’il s’agit d’une entreprise - et les coordonnées postales et téléphoniques de l’émetteur. Viennent ensuite la date, puis la vedette (les coordonnées postales et téléphoniques du destinataire).

Le corps du texte, composé de paragraphes exprimant chacun une idée donnée, s’ouvre sur l’appel, à savoir la qualité ou le titre officiel du destinataire du courrier.

A l’issue du dernier paragraphe du corps du texte vient la formule de salutation (ou de courtoisie). Enfin la signature, toujours manuscrite, s’insère en dessous de la formule de courtoisie.

Si d’aventure le courrier devait comporter des mentions (PJ, PS), elles se placeront à quelques interlignes sous la signature.

Formules de politesse

Cliquez ici pour voir les Formules de politesse