Alcool : les Français n'en ont jamais bu aussi peu et d'aussi bonne qualité

Article mis à jour le 

Une étude réalisée par l’association Entreprise & Prévention révèle que les quantités d’alcool consommées par les Français sont en diminution.

Les Français se sont mis à ne consommer de l’alcool qu’occasionnellement. C’est la conclusion de l’étude réalisée conjointement par l’IFOP et l’association Entreprise & Prévention auprès d’un échantillon de 965 personnes. L’enquête a déterminé que seuls 10% des Français boivent quotidiennement, contre 14% il y a deux ans.

L’apéro pas prêt de disparaitre

Les Français n’ont pas pour autant renoncé à boire de l’alcool : l’étude montre qu’ils ne sont que 19% à avoir déclaré ne pas boire du tout. Pour la plupart, l’alcool semble être un plaisir hebdomadaire ou mensuel : 34% des interrogés ont dit en boire une fois par semaine, et 35 % une fois par mois. Par ailleurs, le fait que 96% des ménages achètent des boissons alcoolisées montre que l’alcool n’est pas près de disparaitre des salons.

Une préférence pour les alcools de qualité

Toutefois, l’étude montre que, si les Français n’ont pas cessé de consommer de l’alcool, leurs goûts ont changé. C’est ce qu’indique Alexis Capitant, directeur général d’Entreprise & Prévention, lorsqu’il mentionne que la qualité est privilégiée par rapport à la quantité. Depuis 2008, les Français achètent ainsi 1,4 litre de moins chaque année, mais choisissent des alcools de meilleure qualité, si bien que les dépenses en alcool ont augmenté de 24,5€ sur la même période.

Sources : Le Monde, Entreprise & Prévention