Vers des batteries plus durables et plus puissantes ?

Article mis à jour le 

Des chercheurs de l’Université Stanford ont réussi à mettre au point un composant pour batteries capable d’augmenter leur longévité.

Si vous n’en pouvez plus de la batterie de votre téléphone qui se décharge en moins d’une journée, réjouissez-vous : les chercheurs n’ont jamais été aussi proches de venir à bout de ce problème. Un article publié dans la revue Nature Nanotechnology fait en effet état d’une découverte des chercheurs de l’Université Stanford, qui auraient trouvé le moyen d’augmenter significativement la capacité des batteries électriques actuelles grâce à une anode de lithium pur.

Des composants plus puissants

Les batteries au lithium actuelles ne sont en effet pas constituées que de ce dernier : l’anode, qui est l’une des trois parties principales de la pile, est ainsi généralement faite de graphite ou de silicium, des matériaux qui offrent moins de puissance que le lithium pur. Pour certains chercheurs, une anode en lithium pur s’apparenterait donc à un "saint Graal", rendant possible la mise au point de batteries plus légères, plus petites et plus puissantes, mais le lithium pur est un élément très instable susceptible de diminuer la longévité d’une batterie. Les chercheurs de Stanford ont ainsi réussi à créer une anode en lithium pur stable, ce qui devrait multiplier par quatre la durée de vie d’une batterie, mais aussi sa puissance.

Les premières batteries contenant des anodes de lithium pur devraient être commercialisées d’ici cinq ans, et profiter aux téléphones portables, mais aussi aux voitures électriques et autres appareils gourmands en électricité.

Sources : Le Monde, Forbes, EurekAlert