Avec le Bekant de Ikéa, vous ne resterez plus assis au travail

Article mis à jour le 

Bien conscient de la dangerosité de la position assise prolongée en matière de santé, Ikéa a décidé de vous faire travailler debout. C’est le site Gizmodo qui a repéré la nouveauté : un nouveau bureau baptisé Bekant permettant de choisir entre la position assise et debout vient en effet d’apparaître dans le catalogue de la marque.

Le géant suédois du mobilier et de la décoration a choisi de surfer à son tour sur la vague du bien-être au travail. Avec son nouveau bureau Bekant, la firme offre la possibilité à ses clients de sélectionner la position assise ou debout. Pour ce faire, un simple bouton suffit : le fait de l’actionner permet au bureau d’être surélevé via des pieds télescopiques, et inversement.

Pensé pour offrir une position de travail ergonomique, ce bureau pas comme les autres dispose d’un système de réglage électrique permettant une hauteur comprise entre 65 et 125 centimètres. Comme le rappelle le site scandinave, le fait d’alterner entre les positions assise et debout fait réaliser des mouvements permettant de se sentir plus à l’aise et donc de faire preuve de plus d’efficacité.

Ce n’est pas la première fois que nous le rappelons : le fait de travailler assis tue davantage que la cigarette. Outre le fait que passer son temps le dos vouté sur une chaise entraîne des maux de dos, une dégénérescence musculaire peut être ressentie. De même, des maladies cardiaques sont possibles, sans parler du diabète, du cancer du côlon ou d’un décès prématuré. Pourquoi ? Tout simplement parce que le sang ne peut pas bien circuler dans ces conditions. De fait, il est préférable de travailler debout, au moins quelques heures au quotidien. Une position favorisant aussi la dépense des calories.

Le Bekant, dont le premier prix s’élève tout de même à 569 euros, n’est pas le premier bureau permettant de choisir entre les positions assis et debout : le "Stir" offrait déjà cette possibilité en calculant même entre autres le nombre de calories brûlées au quotidien. Moins sérieux, des ingénieurs mettaient récemment au point une roue de hamster géante dans la même logique.