Les découverts touchent la plupart des Français, même les plus aisés

Article mis à jour le 

Selon une récente étude réalisée par le comparateur de banques Panorabanques, l’écrasante majorité des Français est dans le rouge au moins une fois par an. Et nombreux sont ceux dans cette situation tous les mois…

À en croire le résultat d’une étude Panorabanques, pas moins de 61 % de la population française vivrait à découvert au mieux une fois par an, et près d’un quart (24 %) le serait une fois par mois.

Sans surprise, l’enquête révèle que les personnes aux revenus limités sont très régulièrement à découvert. Par exemple, 27 % des personnes gagnant moins de 1 500 euros vont au-delà du plafond de leur autorisation au minimum une fois tous les mois. Toutefois, même les plus riches n’échappent pas au phénomène : ainsi, 51 % des Français dont le salaire est au minimum de 3 000 euros par mois dépassent la ligne rouge au mieux une fois par an.

Quid des "accros au découvert" ?

Interrogé par Le Parisien, Guillaume Clavel, président de Panorabanques, considère que certaines de ces personnes sont des "accros au découvert". Cependant, en général, les individus concernés font surtout preuve d’inattention ou d’imprudence.

Un phénomène qui n’est pas sans déplaire aux établissements bancaires, puisque les découverts pèsent en moyenne un tiers des frais facturés par les banques classiques chaque année. Dans Le Figaro, cette fois, Guillaume Clavel indique que les commissions d’intervention se placent même juste derrière la carte bancaire, en matière de dépenses. À noter que cette facturation est variable d’une banque à l’autre, et peut atteindre jusqu’à 8 euros par jour.

Rappelons qu’au 1er janvier 2014, les Français avaient en moyenne déboursé 58,91 euros par an pour leurs frais de découvert.

Aussi : Budget : il manque en moyenne 464 euros chaque mois aux Français

Sources : panorabanques, capital, francetvinfo