Fraude fiscale : l'État a récupéré 10 milliards d'euros en 2013

Article mis à jour le 

En 2013, le gouvernement aurait récupéré au moins 10 milliards d'euros grâce à la lutte contre le contrôle fiscal, à en croire une déclaration de Bercy.

Bonne nouvelle pour les comptes du gouvernement : la lutte contre le contrôle fiscal aurait permis en 2013 de remettre la main sur 10 milliards d'euros, selon une information de Bercy diffusée ce jeudi matin. Mieux, la totalité du contrôle fiscal aurait même débouché sur la détection de 18 milliards de fraude en 2013. À tel point qu'au total, 10 milliards ont été encaissés l'année passée. C'est un milliard de plus qu'en 2012.

Dans le détail, les opérations de contrôle de l'administration fiscale sont à l'origine de redressements à hauteur de 14,3 milliards d'euros, auxquels il faut ajouter 3,7 milliards de pénalités.

La lutte contre les exilés fiscaux commence à porter ses fruits

Bercy, qui se félicite aussi des avancées en matière de lutte contre l'exil fiscal, ne compte toutefois pas s'arrêter en si bon chemin. Ainsi, la cellule lancée en juin 2013 invitant les possesseurs de comptes cachés à l'étranger à régulariser leur situation ne cesse de recevoir de nouveaux dossiers. En l'espace de quelques mois, pas moins de 23 000 repentis – qui détiennent en moyenne 900 000 euros à l'étranger – ont ainsi choisi de se présenter spontanément pour se mettre en règle. Ce qui a permis à l'administration, grâce au traitement de 1 260 dossiers de récupérer 764 millions d'euros.

Questionné à ce sujet par Le Parisien, le ministre des Finances, Michel Sapin, a indiqué que les comptes dissimulés en Suisse ne seraient plus que de l'histoire ancienne à l'horizon 2016.

Sources : europe1, liberation, lepoint