Et si une simple boisson permettait de remplacer vos repas ?

Article mis à jour le 

Un ingénieur informaticien américain de 24 ans vient de remplacer intégralement son alimentation par une boisson très riche en éléments nutritifs. Baptisée Soylent, cette dernière renfermerait tout ce dont notre corps a besoin pour vivre, tant et si bien que nous n'aurions grâce à elle plus besoin de manger.

Le phénomène n'est pas nouveau : la science-fiction, depuis plus d'un siècle, a influencé et continue d'influencer les innovations techniques. Dans Soleil Vert (1973), film culte de Richard Fleischer, les habitants de New York, en 2022, sont contraints de consommer un aliment de synthèse appelé Soylent Green, à défaut de ressources naturelles. Ce scénario catastrophe, c'est précisément ce qui a inspiré Rob Rhinehart, un ingénieur informaticien américain de 24 ans qui vient de mettre au point un cocktail "révolutionnaire" censé réunir tous les nutriments nécessaires pour se nourrir. Objectif : ne plus manger d'aliments solides tout en restant en bonne santé.

Pour Rob Rhinehart, le fait même de manger est une perte de temps et d'argent. Bien que l'homme nécessite des glucides, des vitamines et des minéraux pour survivre, il ne serait pas pour autant impératif que ces derniers soient consommés sous forme de lait, de pain, de pâtes ou encore de fruits. Résultat : Rhinehart s'est donc demandé pourquoi une chose aussi commune et simple que la nourriture n'avait pas encore été améliorée. Après avoir lu des livres de biologie, l'ingénieur est arrivé à la conclusion que si le corps a incontestablement besoin de nutriments, il n'y a cependant pas de différence si ceux-ci proviennent d'une carotte ou d'une poudre spéciale.

Bientôt de la vitamine à l'huile d'olive

À l'heure où le commun des mortels se nourrit en général  sans réel plaisir et par automatisme, estime Rhinehart, pourquoi ne pas ingérer tout simplement  les nutriments dont notre corps a besoin ? Pour mettre sa théorie en application, le jeune homme a conçu puis exclusivement consommé un cocktail, baptisé "Soylent" en référence au film de Fleischer, pendant un mois. Quelque 39 ingrédients – parmi lesquels des vitamines, du potassium ou encore du magnésium achetés en laboratoire, mais aussi de l'huile d'olive et de poisson acquise en grande surface – ont été nécessaires pour fabriquer ce breuvage.  

Toujours d'après Rob Rhinehart, la mixture beige obtenue a l'avantage d'être très pauvre en toxines, considérées comme cancérigènes, et en calories. À l'issu de ce mois d'essai, les tests et autres examens effectués ont montré que l'ingénieur informaticien était en très bonne santé. Ce qui a amené Rhinehart à se lancer dans une campagne de crowdfunding pour financer un projet à grande échelle, qui lui a rapporté 800 000 euros. Même si la commercialisation de ce produit n'est pas encore à l'ordre du jour, le jeune homme est actuellement à la recherche de bénévoles de façon à le tester sur un maximum de personnes.

Un projet qui ne fait pas l'unanimité

À l'instar de la plupart des découvertes récentes, le projet fait l'objet d'une controverse. S'il s'avère, dans Soleil Vert, que le Soylent Green est conçu à partir de chair humaine, la source du mécontentement est ici sa fabrication artisanale. Processus qui ne lui permet pas d'être conservé. D'autre part, nombreuses sont les personnes à douter du remplacement du coup de fourchette par une potion chimique. Potion qui ne prend d'ailleurs pas en compte les besoins spécifiques de chacun.

Une chose est sûre, quoi qu'il en soit : si Soylent devait un jour faire son apparition dans nos rayons à grande échelle, cette solution alternative pourrait transformer en profondeur le rapport qu'entretient l'homme avec la nourriture, et par extension avec les corvées comme les courses et la vaisselle…

Source : Vice, YouTube