Sports d'hiver : les remontées mécaniques présentent-elles un risque ?

Article mis à jour le 

Alors que la saison de ski 2012-2013 a connu dernièrement quelques graves accidents, notamment de télésiège, les spécialistes de la sécurité des remontées mécaniques estiment  que le danger est très limité et invitent les utilisateurs à le relativiser.

Ce week-end, à la station de ski Chamrousse dans l'Isère, un garçon de 13 ans était transporté en réanimation suite à une chute de téléski alors que 58 skieurs étaient quant à eux évacués dimanche soir de télécabines en panne, à La Plagne en Savoie. Au cours des derniers mois, un peu plus tôt dans la saison, deux adolescents avaient trouvé la mort après être tombé d'un télésiège, le premier à Gourette (dans les Pyrénées-Atlantiques), le second sur le domaine skiable italien à la frontière des Hautes-Alpes. En l'espace de quelques mois, la saison de ski a été ponctuée de graves catastrophes.

Rien d'alarmant, selon les spécialistes

Le responsable du Système National d'Observation de la Sécurité en Montagne (SNOSM), Claude Jacot, estime que si les épisodes noirs ont été plutôt rapprochés, le bilan chiffré n'est pour sa part pas inquiétant.  Ainsi, au 1er mars, le Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG) comptait un mort et 19 blessés graves relatifs aux remontées mécaniques. En dépit d'une faible augmentation des chutes de télésiège, les chiffres seraient même restés stables, comme le souligne le directeur du STRMTG Daniel Pfeiffer.

À noter, comme l'a fait savoir le délégué général de Domaines skiables de France – chambres professionnelles des remontées mécaniques – que quelques 10 millions d'usagers utilisent en ce moment chaque jour les stations de ski. De son côté, le responsable de la sécurité civile à la préfecture de Haute-Savoie a souligné que six chutes ayant eu lieu dans des remontées avaient exigé une prise en charge cette année dans le département, là où 10 à 12 000 interventions ont été nécessaires sur les pentes enneigées.

Sources : SNOSM, Domaines skiables de France, 20minutes