Tous les bienfaits du poisson sur la santé

Le poisson est un aliment extrêmement nutritif. Consommé régulièrement, il participe, entre autres, au maintien d'une bonne santé cardiovasculaire. Par ailleurs, le poisson est souvent conseillé dans la plupart des régimes minceur. Pour choisir votre poisson, jugez essentiellement de son odeur, de sa fermeté ainsi que du brillant de son œil. Vous pouvez également opter pour du poisson fumé ou en boîte. 


Protéine de choix

Les bienfaits du poisson sont nombreux. Outre sa forte teneur en protéines, qui est équivalente à celle de la viande, il est très riche en vitamines et en sels minéraux. Parmi ceux-ci, on retrouve principalement du phosphore et de l'iode. Notez que l'iode aide au bon fonctionnement de la thyroïde. Les poissons fumés contiennent du potassium, du chlore, et du sodium. Les poissons sont, de manière générale, riches en vitamines du groupe B comme la vitamine B1, B2, B6 et B12. Les poissons gras contiennent, quant à eux, des vitamines A et E. Il faut savoir que ces derniers sont également une excellente source de vitamine D, vitamine connue pour aider à fixer le calcium dans les os et ainsi à prévenir l'ostéoporose. 

Source d'Omégas 3

Il est conseillé de consommer du poisson car celui-ci est une très bonne source d'omégas 3. Les acides gras insaturés tels que les omégas 3 sont bénéfiques pour la santé. Il existe en effet, dans l'alimentation, deux sortes d'acides gras. D'une part, les acides gras saturés que l'on retrouve dans les aliments d'origine animale, principalement (viande, beurre, crème), d'autre part, les acides gras insaturés. Les huiles contenues dans la chair de poisson font partie de cette dernière catégorie, ce sont plus précisément des acides gras polyinsaturés. Lorsque vous les consommez régulièrement, les huiles de poisson représentent une bonne protection contre les maladies cardiovasculaires.

Elles sont indiquées pour :

  • réduire les taux de glycérides sanguins ;
  • soigner les inflammations ;
  • compléter le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ;
  • aider à gérer les troubles de l'humeur et la dépression.

Les poissons dont la teneur en oméga 3 est la plus haute sont : la truite, le maquereau et le saumon. Veillez à en consommer environ 2 à 3 fois par semaine. Évitez toutefois l'excès de gros poissons car ceux-ci, se trouvant en bout de chaîne alimentaire, sont susceptibles de contenir le plus de mercure.
 

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".