Savez-vous ce qu'il y a réellement dans votre assiette ?

Produits industriels et santé - © Amnesiac86 - WikiCommons
Produits industriels et santé - © Amnesiac86 - WikiCommons
Afin de maintenir sa santé, il est primordial d'avoir une alimentation variée et équilibrée : ça tout le monde le sait. Mais savez-vous que certains additifs alimentaires de synthèse peuvent hâter la survenue de certaines maladies, surtout lorsqu'ils sont consommés de manière régulière ? Habituez-vous à lire les étiquettes afin de savoir ce que vous mangez véritablement.


Diabète et sirop de glucose

Le sirop de glucose est, de nos jours, rajouté dans quantité de produits issus de l'industrie agro-alimentaire. C'est un moyen utilisé pour rehausser le goût des aliments préparés. Vous le trouvez, par exemple, dans les sodas, les desserts, les biscuits, le pain de mie industriel, les sauces toutes prêtes, et même les charcuteries industrielles ou le surimi ! Ce que l'on sait moins, c'est qu'il fait courir le risque de développer un diabète de type 2, et ce, de manière précoce.  Sur les étiquettes, vous pouvez également lire "dextrose" ou " maltodextrine", qui sont également des sucres ajoutés.

Cholestérol ldl et acide gras trans

Le cholestérol ldl est plus connu sous le nom de "mauvais cholestérol". Le lien entre la consommation de produits industriels riches en acides gras trans et l'augmentation de mauvais cholestérol dans le corps est clairement établi. Ces acides gras trans, vous les rencontrez dans la majorité des produits transformés (margarine, pâte à tartiner, biscuits, frites surgelées, chips). Sur l'étiquette, ils portent le nom de "huile végétale hydrogénée ou partiellement hydrogénées". Apprenez à détecter leur présence dans les produits que vous achetez.

Dangers des additifs alimentaires

Ce sont les conservateurs et édulcorants de synthèse ainsi que les colorants artificiels qui sont mentionnés en minuscules sur les étiquettes. Ils peuvent provoquer des allergies mais sont également parfois impliqués dans la survenue de maladies plus graves. Certains d'entre eux, bien que nocifs, sont encore largement utilisés dans la fabrication des aliments que nous consommons quotidiennement. Leur liste est très longue mais prenons simplement l'exemple de deux de ces additifs :

  • le E321  ou butyl-hydroxytoluène (BHT) : il est présent dans certains produits comme les céréales et les chewing-gums, il est utilisé également dans les cosmétiques comme conservateur.  C'est un perturbateur endocrinien mais il est surtout cancérigène, certains pays l'ont déjà interdit ;
  • le E621 ou glutamate de sodium (GMS) : les avis divergent et certains scientifiques le soupçonnent d'être très neurotoxique. On le retrouve un peu partout et sous différentes appellations, il est responsable du "syndrome du restaurant chinois".

Les autorités sanitaires soutiennent, à juste titre, que ces additifs ne sont toxiques que lorsqu'ils dépassent une certaine dose quotidienne. Or de nos jours, ce seuil est très rapidement franchi avec la quantité de produits industriels que vous consommez de manière journalière.

Bien choisir ses produits

Concrètement, il s'agit d'adopter des réflexes simples tels que :

  • choisir de faire ses courses au marché ou auprès des petits producteurs locaux ;
  • préférer, dans la mesure du possible, les produits d'origine biologique (sans additifs artificiels !) ;
  • préférer la qualité à la quantité (afin d'équilibrer le budget) ;
  • prendre l'habitude de cuisiner.

Si pour une question de budget, vous ne deviez choisir d'acheter qu'un seul produit biologique, choisissez l'huile. Les huiles de première pression à froid, qui sont des graisses insaturées, sont bénéfiques pour la santé, notamment grâce à leur grande richesse en vitamines et en omégas 3.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".