> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Avalanche : prévention et conduite à tenir

Par : Emilie Darnaud - Dernière modification : 8 novembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
prevention avalanche

Avalanche : comment réagir face à une avalanche

Une avalanche est impressionnante, mais aussi très dangereuse. Alors avant de vous engager dans les montagnes enneigées, vous devez savoir comment éviter d'en provoquer une et comment agir en cas d'incident.


Le bon équipement : le trio de base ARVA / pelle / sonde

Avant de partir en montagne, vous devez toujours vous équiper :

  • de vêtements adaptés aux différentes conditions climatiques (en montagne, le temps peut vite changer) ;
  • d'un appareil de recherche de victimes d'avalanche (Cf. ARVA) à porter sous les vêtements, sur la première couche afin d'éviter qu'il soit emporté par une avalanche ;
  • d'une sonde ;
  • d'une pelle pour dégager la neige ;
  • d'un tissu rouge à agiter ou à étaler sur le sol pour aider les secours à vous repérer ;


Important : avant toute sortie, il est impératif de vérifier que les piles de votre ARVA sont en bon état. Certains appareils vous indiquent le niveau de charge de vos piles. Mais si ce n'est pas le cas et que vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à changer pour des piles neuves. D'une manière générale, n'utilisez jamais des piles dont vous ne connaissez pas l'historique. Le froid les sollicite en effet beaucoup.


Avant le départ pour une sortie en montagne, vérifiez que vos ARVA fonctionnent parfaitement. Pour ce faire, procédez comme il suit :

1 : une personne se met en « réception » à distance du reste du groupe (sur la sensibilité minimale si celle-ci est réglable).
2 : chaque membre du groupe passe (avec son ARVA en position "émission") tour à tour à proximité de cette personne pour s'assurer que chaque ARVA émet bien.
3 : il s'agit ensuite d'inverser les rôles pour contrôler que chaque ARVA fonctionne aussi bien en mode "réception" qu'en mode "émission".


Partir avec ce matériel vous permet ainsi :

  • d'être repéré si vous êtes victime d'une avalanche ;
  • de rechercher des victimes ensevelies ;
  • de permettre aux secours d'intervenir au plus vite.


NB Attention, ce seul équipement ne suffit pas pour être protégé et apporter des secours. Il est pour cela essentiel d'apprendre au préalable à utiliser le trio Arva/ Pelle/ Sonde, en réalisant des exercices.

Pour ce faire, certains organismes comme la fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME) proposent des formations Neige et avalanche .

N'hésitez pas en début de saison à refaire un ou deux exercices pour retrouver vos réflexes. Cela vous permettra ainsi d'éviter toute panique si vous avez à utiliser ce matériel dans des conditions réelles.

Equipement de sécurité complémentaire

En complément du trio "Arva / pelle / sonde", d'autres systèmes permettent d'améliorer votre sécurité et ainsi vos chances de vous en sortir en cas d'avalanche.

  • L'Avalung permet par exemple à une personne complètement enfouie sous la neige de continuer à respirer pendant au moins 45 minutes, alors que normalement, dès 15/20 minutes, une personne commence à être asphyxiée. Son principe est de recueillir l'air qui se trouve dans le manteau neigeux en l'aspirant. Une fois capté, l'air est ensuite transmis par le biais d'un tube, dont l'embout doit toujours se situer à proximité directe de la bouche.

Attention : ce type d'appareil doit obligatoirement être porté au-dessus des vêtements.
 

  • Les sacs à dos type Avalanche Airbag System (ABS) et les sacs de ce type sont les système le plus efficaces pour éviter l'ensevelissement (98% de survie d'après le constructeur ABS). Il se présente sous la forme d'un sac à dos contenant deux airbags latéraux, à actionner à l'aide d'une poignée de déclenchement pyrotechnique.


Au cours d'une avalanche, la manette une fois actionnée déclenche le gonflage des deux airbags latéraux qui augmentent considérablement les chances de rester en surface (et donc de survie). Grâce aux airbags, le volume de la victime par rapport à la neige augmente et lui évite ainsi de s'enfoncer dans la masse neigeuse.

Pour plus de détails, consultez le site ABS Avalanche Airbag System .


Le danger principal, lors d'une avalanche, est l'asphyxie. Cependant, il existe d'autres risques majeurs :

  • chocs avec des arbres, rochers, etc. ;
  • chute au dessus de barrières de rochers ;
  • hypothermie.


Nous vous recommandons donc de skier avec un casque, et d'ajouter à votre équipement de base une couverture de survie (épaisse) par personne pour pouvoir protéger la personne secourue en attendant les secours.

Éviter l'accident

Pour vous aventurer dans le ski hors piste ou la randonnée en montagne, il est recommandé :

  • de ne jamais partir seul ;
  • de s'informer sur les conditions météo et le niveau d'alerte des avalanches ;
  • de connaître les lieux, ou de partir avec au moins une personne qui connait bien les lieux
  • d'adapter son circuit à son niveau ;
  • de signaler son itinéraire et son heure de retour prévue à des proches.


En route, vous devez toujours :

  • observer la pente neigeuse avant de vous y engager (des traces de skis ou des empreintes d'animaux sont un signe positif, mais peut-être trompeur : les traces peuvent dater de quelques jours ou même quelques heures, et le manteau neigeux peut avoir évolué entre temps) ;
  • tester la résistance du manteau neigeux avec un bâton ;
  • laisser un espacement suffisant entre les skieurs/marcheurs, en particulier dans les passages qui semblent exposés. Cela permettra d'éviter que l'ensemble des personnes d'un groupe soient prises dans une même avalanche et d'avoir ainsi le plus de personnes disponibles pour effectuer les recherches, alerter les secours.

Si vous êtes pris dans une avalanche

Si vous voyez une avalanche arriver, tentez :

  • de ne pas paniquer ;
  • d'y échapper en fuyant sur les côtés.


Si vous êtes pris dedans, essayez :

  • de prendre appui sur une couche sous-jacente ;
  • de vous rapprocher des bords de la coulée.


Si vous tombez, tâchez :

  • de vous débarrasser de votre équipement (ski, bâtons, etc.) pouvant devenir dangereux pendant la chute ;
  • de rester en surface ;
  • de fermer la bouche et protéger le nez si possible ;
  • de vous cramponner à n'importe quel obstacle rencontré ;
  • de "nager" si vous êtes dans de la poudreuse.


Si vous êtes enfoui sous la neige, attendez l'arrêt de l'avalanche puis :

  • creusez un espace face à votre visage (qui constituera une poche d'air pour respirer) ;
  • repérez où est le haut avant d'essayer de vous dégager (lancez quelque chose ou urinez pour observer la direction prise) ;
  • creusez ensuite vers le haut jusqu'à la surface pour trouver de l'air (en protégeant votre visage) ;
  • continuez progressivement pour dégager le reste du corps.


Pour plus de détails, consultez les chroniques neige et sécurité de l'ANENA.

Si vous êtes témoin d'une avalanche

Si vous assistez à l'incident :

  • mettez-vous à l'abri ;
  • suivez du regard la personne emportée pour réussir à localiser le plus précisément possible la zone où elle peut être ensevelie, une fois l'avalanche arrêtée ;
  • retenez le dernier endroit où vous l'avez aperçue si vous la perdez de vue.


Après l'arrêt de l'avalanche, vous devez agir vite et de façon réfléchie :

  • gardez à l'esprit qu'une autre avalanche peut survenir (si vous êtes plusieurs, placez un guetteur) ;
  • prévenez immédiatement les secours (contactez le 112 ou envoyez quelqu'un) en leur donnant toutes les informations nécessaires (lieu, nombre de victimes, etc.) ;
  • marquez le point de disparition de la victime, avec une branche d'arbre plantée par exemple, un sac à dos ou tout objet qui n'est pas susceptible de s'envoler et dont vous n'aurez pas besoin pendant les recherches (ou dernier endroit où vous l'avez vu) ;
  • étalez un tissu rouge ou tout autre élément pour être visible de loin ;
  • recherchez des indices en surface (relief, bâtons, skis...) ;
  • localisez la victime avec l'ARVA ou, à défaut, sondez le terrain (avec un bâton de ski, une branche si vous n'avez pas de sonde) ;
  • cherchez en aval du point de disparition ;
  • une fois la personne identifiée, creusez doucement pour dégager la tête et la poitrine de la victime en priorité, mais manipulez-la toujours avec précaution ;
  • apportez les premiers soins en attendant les secours. En particulier, faites en sorte de la réchauffer. Après avoir été ensevelie, il y a de fortes chances qu'elle souffre d'hypothermie.

Présentation vidéo de l'Avalung


Avalung

Présentation vidéo de l'Avalanche Airbag System (ABS)


Avalanche Airbag System (ABS)

Si vous ne pouvez pas prévenir les secours, cherchez pendant 1/4 d'heure (c'est dans ce laps de temps que les chances de survie sont les plus importantes d'après l'ANENA). Passé ce délai, quittez les lieux pour aller chercher les secours.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr