Fenouil : plantation, culture et récolte


Planter du fenouil
Planter du fenouil

Le bulbe de fenouil est un légume populaire dans la cuisine méditerranéenne. Il peut être mangé cru, bouilli, grillé ou au four. Quant à sa culture, elle ne pose aucune difficulté particulière. Raison de plus pour l’essayer.



Un légume-racine

Le fenouil bulbeux (F. vulgare var. dulce, syn. F. vulgare var. azoricum) est une variation du fenouil botanique (Foeniculum vulgare), une plante vivace aromatique de la famille des Ombellifères (syn. Apiacées).

Pourquoi ce nom de bulbeux ? Parce que ce légume possède à la base de la tige une grosse enveloppe d’écailles blanches.

Il est parfois aussi appelé le fenouil de Florence, le fenouil de Provence ou le fenouil doux. Ce bulbe était en effet une nourriture commune en Italie au Moyen-Age. Charlemagne l’aurait aimé, ce qui contribua à sa popularité en France.

Conseils de culture

Jeunes plants de fenouil
Jeunes plants de fenouil

Le fenouil se cultive par semis des graines en pépinière en mars-avril ou directement en pleine terre en mai.

La culture exige un sol très meuble, riche (avec 50 % de terreau ou de compost).

Usuellement, il faut creuser un sillon de 5 cm de profondeur en recouvrant les graines d’une fine couche de terreau. Le semis sera bien arrosé pendant toute la durée de la levée.

Une fois les premières feuilles sorties de terre, éclaircissez à environ 20 cm.

Après la levée, il est possible de butter les plants au fur et à mesure de leur croissance afin de faciliter leur blanchiment. Il faut compter avant la récolte environ 80 à 90 jours.

Récolte du fenouil

Le bulbe est récolté une fois qu'il arrive à la taille d'une balle de tennis. Tranchez la plante entière à la base du bulbe.

Si vous le laissez grandir, la plante produira des graines et le goût du bulbe sera presque obligatoirement amer.

En cas de surnombre au moment de la récolte, vous pouvez conserver vos fenouils à la cave, bien au frais et à l‘abri de la lumière.

Entretien des plants

Le fenouil a besoin d'un arrosage supplémentaire pendant les périodes sèches, surtout dans le Midi.

Pour sa subsistance, un bon paillage réduira l'évaporation et la concurrence des mauvaises herbes du sol.

Pour favoriser la production de feuillage, pincez les bourgeons floraux dès leur apparition.

Maladies et ravageurs

Le fenouil n’est pas particulièrement à la merci des attaques d’insectes nuisibles ou de maladies. Vous pouvez parfois trouver des pucerons ou les aleurodes sur les petites feuilles, mais elles constituent rarement un problème grave. Une ou deux pulvérisations de savon à base d'insecticide permettent de les garder sous contrôle.

Le pire problème avec le fenouil est la pourriture des racines, qui peuvent endommager vos plantes si vous les laissez reposer avec des racines trempées trop longtemps. Leur sol doit être léger et bien drainé, et vous ne devriez pas trop arroser les plantes.

Comment déguster le fenouil ?

Le bulbe de fenouil est malheureusement sous-estimé, dans le jardin et à la table. À noter que son goût anisé est bien moins prononcé que celui du fenouil aromatique.

Il est très peu calorique et très sain.

Il se consomme en crudités (le bulbe est tendre, ne l’oubliez pas), mais aussi tout jeune, à merveille avec des oranges ou des pistaches dans les salades, ou avec des olives dans les risottos ou des plats de céréales.

Le fenouil rôti au four avec du fromage (parmesan ou gruyère) reste le moyen le plus classique d’en profiter ou de le faire découvrir à vos enfants, qui n’en doutons pas, sauront apprécier sa texture et son parfum.