Marre d'être efficace au boulot ? Devenez totalement improductif

Article mis à jour le 
Vous en avez assez de lire invariablement des conseils pour vous aider à maximiser votre temps de travail ? À contre courant du culte de la productivité et du rendement, voici quelques astuces pour devenir totalement improductif au quotidien.


Devenir improductif, vraiment ?

C'est décidé : dorénavant, vous ne serez plus cet employé modèle se consacrant avec amour et abandon à son travail. Pour cela, vous avez choisi de vous laisser aller au bureau en vous adonnant à tout ce à quoi vous vous refusiez jusqu'à présent. Mais les choses ne sont pas aussi simples qu'elles y paraissent et vous devrez pour y parvenir réussir à appliquer à la lettre un certain nombre d'idées…

Rester à la merci de sa boîte mail toute la journée

D'habitude, il est de coutume de traiter ses mails personnels en s'aménageant pour cela une ou plusieurs plages horaires bien spécifiques – au moment des pauses notamment –. Mais n'est-il pas plus agréable de garder son client mail favori ouvert toute la journée pour être certain de ne rien manquer des éventuels nouveaux mails et autres notifications ?

D'ailleurs, cela tombe bien, alors que vous tentiez de vous concentrer sur un projet de la plus haute importance, votre tante vous adresse un cliché de la petite nièce dont vous ne parvenez plus à retrouver le nom. C'est d'ailleurs bien connu, les mails personnels au bureau n'attirent jamais d'ennui. Et au moment où vous vous apprêtiez à répondre à un mail professionnel de votre patron, celui-ci vous en renvoie un autre dans la foulée vous demandant des détails au sujet d'un paragraphe abscons contenu dans un de vos précédents messages.

Si vous étiez à la recherche d'un anéantissement total de votre productivité, commencez donc par garder votre boite mail ouverte. Le succès est assuré.

Ne rien lister et se laisser voguer au hasard

Coucher sur le papier (ou via votre logiciel de prise de note préféré) chaque matin en quelques minutes les différentes missions que vous devez à tout prix effectuer dans la journée serait bien trop facile. Vous, ce que vous préférez, c'est l'aventure. Résultat : vous jugez plus enivrant d'appréhender chacune de vos journées comme s'il s'agissait de se laisser porter par la foule dans un concert de rock. Dès lors, vous avancez sans savoir exactement où tout cela va vous mener. Mais qu'importe : vous pourrez de cette façon vous libérer un peu plus de temps pour vous soumettre au flux incessant de votre boite mail.

Se laisser aller à la fainéantise face aux - trop nombreuses - choses à faire

Vous avez finalement décidé de lister les choses importantes dont il faudra vous acquitter dans la journée ? Grossière erreur : vous allez maintenant devoir vous mesurer aux 15 tâches notées pour aujourd'hui, ce qui devrait vous prendre seulement 22 heures et quart. Résultat, vous êtes complètement découragé. Votre collègue argue qu'être productif est un état d'esprit. Mais pour vous, il n'en est rien. Peut-être que la prochaine fois, à condition seulement d'avoir une pêche d'enfer, vous parviendrez à atteindre vos objectifs. En attendant, pourquoi ne pas se laisser du temps pour respirer en suivant le fil Pinterest ? Mais méfiance, car rêvasser peut aussi améliorer votre productivité...

Manger devant son poste de travail sans s'accorder de pause

Lasse de vous complaire à l'improductivité, vous avez choisi de sacrifier votre santé mentale en devenant efficace. Tant et si bien que vous ne consacrez presque plus de temps pour manger et vous ressourcer comme il se doit. Vous n'avez d'ailleurs que faire de cette étude démontrant qu'il vaut mieux travailler 6 heures en faisant des pauses que 8 heures d'affilée et soulignant que les pauses permettent de faire plus et mieux. Pour vous, mieux vaut travailler sans coupure quitte à perdre la tête…

Se rendre au travail chaque jour

Saviez-vous que le fait de vous rendre au travail chaque jour vous permettait de réduire votre productivité ? D'après plusieurs études, le télétravail ferait en effet gagner plus de 2 mois de travail par an et offrirait par ailleurs un meilleur confort de vie. Alors pourquoi ne pas aller travailler cinq jours par semaine et peut-être même perdre quelques heures en bonus dans les transports ?

Activer un maximum de notifications sur ses appareils mobiles

À en croire les scientifiques, il faudrait en moyenne une vingtaine de minutes à un travailleur pour se remettre pleinement au travail après avoir par exemple consulté une notification. Mieux : le fait d'être intégralement déconnecté de toute notification permettrait au salarié de travailler dans un environnement sain. Moralité : si vous comptiez anéantir votre productivité, autant donc installer le maximum d'applications proposant des notifications de façon à vous distraire continuellement. À noter à ce titre que le cocktail classique Twitter, Facebook, Foursquare mélangé avec une bonne dose d'applications d'information est une bonne solution.

S'imposer des deadlines tout le temps et pour n'importe quoi

Comme vous l'avez sans doute remarqué, la priorité est une notion très variable qui peut évoluer d'une seconde à l'autre. Par exemple, lorsque vous avez en tête l'ensemble des tâches à réaliser, il vous est souvent difficile de les hiérarchiser. Et bien souvent, les nouvelles tâches semblent invariablement les plus prioritaires. Résultat : les délais initialement fixés pour les autres sont rapidement largement dépassés. Une bonne stratégie en somme pour miner votre productivité.

Refusez-vous donc à toute solution pour y remédier, et évitez par exemple de mettre au point un système de priorité s'appuyant sur 12 niveaux, le 1 étant l'urgence, le 2 l'urgence acceptable et le 12 un mémo pour vous rappeler de télécharger Angry Birds, gratuit durant quelque jours…

Seul contre tous

De la même manière, l'astuce ultime du salarié improductif est de travailler en solo et jamais en équipe. Car après tout, on n'est jamais mieux servi que par soi-même, en fermant par exemple ad vitam aeternam la porte à l'open-space…

Enfin, vous pouvez aussi remettre en question la frontière entre votre vie professionnelle et votre vie privée en décidant par exemple de travailler chez vous le soir et de vous divertir la journée au bureau. Attention toutefois aux idées reçues, ne plus ranger votre bureau pourrait améliorer votre efficacité au travail - à éviter donc.

Et si vraiment vous parvenez à rester productif en suivant à la lettre l'ensemble de ces conseils, dites-vous qu'il ne reste plus que trois jours avant que le week-end n'arrive…

 

Sources : geeek.org, presse citron, Twitter, Big Browser