Pêche en mer : l'équipement de base

L'équipement de base pour la pêche en mer
L'équipement de base pour la pêche en mer
Vous voulez débuter la pêche en mer. Que devez-vous acheter en premier ? Une grande partie de la réponse tient dans les différentes approches techniques.


La pêche en mer : des techniques à part

Il faut d'abord savoir que certaines techniques de pêche demandent un matériel bien spécifique. Cela veut dire, par exemple, qu'il n'existe pas de canne pouvant tout faire. Pour choisir votre équipement, il faut d'abord choisir la technique que vous voulez utiliser.

Ainsi, pour pêcher depuis le bord à l'appât naturel, Il sera conseillé de choisir de se rabattre vers du matériel pour le surfcasting.

Pour pêcher à soutenir en bateau, le maétirel sera là aussi bien différent. Un bon point de départ sera de lire la fiche sur la pêche de la dorade grise.

La pêche au leurre en mer est également une technique bien particulière. Elle a notamment les faveurs d'une foule de pêcheurs de bar. Par ailleurs, cette pêche se pratique du bord comme en bateau, avec pratiquement le même matériel. Nous allons présenter plus en détails le matériel nécessaire pour cette technique, depuis la canne jusqu'aux vêtements de pêche.

L'équipement complet pour la pêche au leurre

Une canne courte et légère est préférable pour la pêche au leurre
Une canne courte et légère est préférable pour la pêche au leurre

La canne doit être légère, plutôt courte, et pourtant très solide. Une canne trop lourde deviendrait très fatigante après une journée de pêche. N'oubliez pas que le pêcheur doit lancer et animer son leurre en permanence. Une canne courte et légère est préférable pour la pêche au leurre.

Attention : la légèreté ne doit se faire au détriment de la solidité. Il faut parfois sortir un bar en force des rochers. Il y a encore quelques années, de telles cannes n'existaient pas. Heureusement, on trouve désormais des cannes fantastiques sur le marché comme les cannes Tenryu.

Il est préférable d’investir dans un moulinet haut de gamme
Il est préférable d’investir dans un moulinet haut de gamme

Le moulinet doit avoir un frein parfait et une contenance moyenne. Vous pouvez investir dans le haut de gamme, notamment chez les marques Daiwa et Shimano. Un moulinet haut de gamme durera des années s'il est bien entretenu. Son frein impeccable permet un combat très précis.

La ligne sera toujours de la tresse. Au contraire du nylon, la tresse ne présente aucune élasticité. Elle permet donc de manier les leurres avec précision. En revanche, elle résiste mal à l'abrasion. On terminera donc la ligne par 1,50 mètre de fluorocarbone 40 centièmes. Cela permettra d'éviter la casse en cas de contact avec les rochers.

En général, on fixe une agrafe sur la tête de ligne, pour changer aisément de leurre. Achetez un modèle d'agrafe qui résiste à 40 kilos.

Bar pris au poisson nageur, mais il faut beaucoup d’autres leurres
Bar pris au poisson nageur, mais il faut beaucoup d’autres leurres

Il faut également des leurres pour toutes les hauteurs d'eau. Achetez 3 ou 4 modèles de leurres pour chacune des catégories suivantes :

  • des leurres de surface ;
  • des leurres de sub-surface ;
  • des poisons nageurs peu plongeants ;
  • des poissons nageurs plongeants ;
  • des leurres souples allongés avec tête plombée (ex : X-layer) ;
  • des shads avec tête plombée ;
  • des jigs ;
  • des inchikus.


L'ensemble de ces leurres sera rangé dans des boîtes types Plano. Ces boîtes seront elles-mêmes rangées dans une musette de taille adaptée. Attention de ne pas exagérer la taille de la musette et son chargement, cela peut devenir dangereux en escaladant les rochers.

Le pêcheur devra avoir plusieurs autres ustensiles dans sa musette. Une pince dégorgeoir est indispensable pour enlever le leurre sans abîmer le poisson. On prendra également une pierre à affûter pour ses hameçons, un couteau pour divers usages, une pince à anneau brisé. Un assommoir est bien utile pour tuer ses captures proprement.

Dans la musette, on trouvera également une boîte qui recevra hameçons de rechange, agrafes, anneaux brisés d'avance.

Une pince à poissons à long manche est l'outil idéal pour le pêcheur du bord. Le pêcheur en bateau lui préférera une large épuisette à grandes mailles.

On évitera les bottes, elles glissent sur les rochers et sont dangereuses en bateau. Si on tombe à l'eau, elles se remplissent d'eau et entravent la nage. Pour la même raison, les waders (cuissardes) sont totalement à proscrire. On préférera de bonnes chaussures de marche pour le bord et des chaussures-bateau dans une embarcation.

Enfin, si la pêche du bord (surfcasting) ne demande pas de vêtement particulier, la pêche en bateau demande plus d'adaptation. Il faudra éviter les embruns. Si vous êtes trempés dès le début de la pêche, la journée deviendra vite pénible en cas de température basse. Il faut donc un pantalon de pêche et un ciré bien étanche. Une combinaison sera parfaite également. Bien sûr, en cas de beau temps et de mer plate, on pourra se mettre plus à l'aise.

Cet article a recueilli 14 avis. 86% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : techniques de pêche