Pension de réversion

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 8 janvier 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
pension reversion

La pension de réversion

Depuis le 1er janvier 2009, la condition d'âge minimum pour bénéficier d'une pension de réversion est de 55 ans.


Qui peut l'obtenir ?

Le conjoint du retraité décédé à condition :

  • d'être marié ou d'avoir été marié avec l'assuré décédé. Le Pacs et la vie en concubinage ne permettent pas de toucher la pension de réversion ;
  • que les ressources annuelles n'excèdent pas 2 080 fois le Smic horaire (soit 19 822,4 € depuis le 1er janvier 2014) pour une personne seule. Si, le bénéficiaire vit en couple, ce plafond est augmenté par 1,6 et prend en compte les ressources du ménage.


Les ressources sont examinées sur les 3 mois civils précédant la demande en comparaison avec le quart du plafond annuel.
En cas de dépassement, le montant est comparé aux ressources des 12 mois civils précédant la date de la demande.

A noter : si la condition de ressources n'est pas remplie à la date de la demande, elle est appréciée à la date du décès.

Les divorcés non remariés répondent aux mêmes conditions (pour les pensions liquidées après le 17 juillet 1978).

Quel en est le montant ?

Le montant est fixé à 54 % de la pension dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier le conjoint décédé.
Le montant annuel minimum de la pension de réversion est de 3 403,07 € depuis le 1er avril 2013 (soit 283,58 € par mois).

Si on a eu ou élevé au moins 3 enfants, on a droit à une majoration de 10 %. Il faut la demander expressément car elle n'est pas accordée automatiquement. (Pour la définition des enfants à charge, voir le sujet sur les ayants droit d'un assuré social). Les jeunes apprentis ou en formation professionnelle sont considérés comme enfants à charge jusqu'à 20 ans.

S'il existe un ou plusieurs époux divorcés d'un précédent mariage, cette pension est partagée au prorata des années de mariage de chacun.

Exemple : prenons le cas où la pension doit être partagée entre une veuve et une ancienne épouse dont les mariages ont duré respectivement 5 ans et 20 ans. La totalité des années de mariage est donc de 25 ans. La veuve aura 5/25, soit 1/5 de la pension de réversion. Si la veuve meurt une fois la pension liquidée, la pension de l'ex-épouse est augmentée.

Que faut-il faire ?

  • s'adresser à la caisse de retraite ;
  • remplir un formulaire (disponible dans toutes les mairies).


S'il existe plusieurs personnes ayant des droits sur la pension de réversion (veufs, autres ex-époux), les caisses seront au courant de l'existence de la pension de réversion (à cause de la communication de la copie d'acte de naissance du défunt où sont notifiés tous les mariages successifs). Cependant, le divorcé doit lui-même se faire connaître auprès des caisses.

A noter : la pension de réversion n'est pas versée automatiquement et doit être demandée.

Peut-on cumuler cette pension avec une retraite personnelle ?

La pension de réversion peut se cumuler avec une retraite personnelle dans la limite :

  • de 52 % du total de cette retraite et de la pension principale dont bénéficiait le conjoint décédé ;
  • avec un minimum fixé à 73 % du montant maximal de la pension vieillesse du régime général.


Exemple : un homme qui touchait une pension de 7 623 € décède. Sa veuve touchait déjà une pension personnelle de 6 100 €. Elle aura une retraite de (7 623 + 6 100) x 52 % = 7 135 € en appliquant la règle précédente. Mais le minimum étant fixé à 73 % du montant maximal de la pension vieillesse du régime général, soit 13 446 € X 73 % = 9 861 €, elle percevra donc une pension de 9 861 €.


C. séc. soc. : Art. L. 353-1 s.

Contenu mis à jour le 04/07/2012

Ces règles concernent la retraite de base de la sécurité sociale. Pour les retraites complémentaires, s'adresser auprès de l'organisme concerné pour connaître les modalités d'obtention des pensions de réversion.


Trouvez l'adresse de votre mairie

Licenciement, congés payés, CV...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr