Le tigre ! Bientôt rayé de la carte...

Tigre du Bengale
Tigre du Bengale
De la même famille que le chat domestique mais pouvant atteindre 100 fois son poids, le tigre est le plus gros félin vivant sur la planète.


Un tigre, des tigres

Le tigre ne vit plus qu'en Asie.
Il n'y a pas de tigre en Afrique.
Il n'y a plus de tigre en Europe ou aux Amériques.
Le tigre à dents de sabre en a disparu il y a 10 000 ans.
Il n'y a plus de tigre en Océanie. L'espèce appelée à tort tigre de Tasmanie, et qui était en réalité un loup marsupial devant répondre au nom de thylacine, s'est éteinte officiellement en 1936.

Le tigre moderne et ses 8 sous-espèces connues descendent directement des grands félins préhistoriques présents dans les régions nordiques de l'Europe de l'est et de l‘Asie, lors du Pléistocène supérieur (-100 000 à -10 000 ans). A la fin de cette ère, qui marquait aussi la fin de l'ère glaciaire, le tigre moderne serait apparu là où se situe aujourd'hui la Sibérie, et se serait répandu vers le sud de l'Asie par la suite, en traversant l'Himalaya il y a environ 10 000 ans. Leurs ancêtres directs avaient d'énormes pattes, à la manière du sabot du renne, afin de se déplacer sans difficulté dans une toundra marécageuse.
Aujourd'hui, il n'existe plus que 5 sous espèces de tigres. 3 d'entre elles ont disparus récemment.

L’Asie, continent des tigres
L’Asie, continent des tigres

Espèces encore représentées

  • Tigre du Bengale (panthera tigris tigris) Népal, Inde, Bengladesh, Birmanie. Poids : 260 kg ; longueur avec la queue : 3,10 m ;
  • Tigre d'Indochine (panthera tigris corbetti) Thaïlande, Sud-Chine, Cambodge, Birmanie, Viêt-Nam, Malaisie. Poids : 195 kg ; longueur : 2,85 m ;
  • Tigre de Sumatra (panthera tigris sumatrae) Ile de Sumatra. Poids : 140 kg ; longueur : 2,50 m ;
  • Tigre de Chine méridionale (panthera tigris amoyensis) Sud de la Chine. Poids : 175 kg ; longueur : 2,65 m;
  • Tigre de Sibérie (panthera tigris altaïca) Mandchourie, Sibérie russe, Corée du Nord. Poids : 330kg ; longueur : 3,05 m.


Espèces éteintes

  • Tigre de la Caspienne (panthera tigris virgata) Gros tigres qui firent les beaux jours des jeux du cirque à Rome ;
  • Tigre de Java (panthera tigris sondaïca) ;
  • Titre de Bali (Panthera tigris balica).

Ethologie

Le tigre a trois exigences vitales. Un grand gibier abondant, de l'eau et un couvert.
Il vit de zéro à 4000 mètres d'altitudes.
Il supporte des températures de moins 40 à plus 35 degrés. Il affectionne les mangroves marécageuses, la savane herbeuses, les forêts tropicales humides. Plus on avance vers le sud plus la taille diminue, le pelage fonce, les poils se raccourcissent et les rayures s'affinent et se rapprochent.

Les tigres vivent en général solitaires. Lorsqu'ils sont en groupe, il s'agit d'un couple en rut ou d'une mère accompagnée de jeunes.
Le tigre passe beaucoup de temps sur des reposoirs ou dans sa tanière.
Le tigre reste des années fidèles à son territoire. La surface de celui-ci varie suivant la densité de gibier. De quelques dizaines de km² à plusieurs milliers.

La longévité des tigres serait en liberté de 20 à 25 ans.

La présence de l'eau est indispensable à l'espèce, non seulement pour boire, mais aussi pour se baigner et se prélasser. Ils peuvent ainsi se débarrasser des insectes et autres parasites ayant une fâcheuse tendance à se loger dans leur épaisse fourrure. Le bain est généralement suivi d'une longue sieste pouvant durer plusieurs heures.

Le tigre a des griffes rétractiles. Il est un digitigrade, et possède donc sous chaque patte des coussinets très résistants, utiles pour marcher de longues heures sans peine grâce à ses petits renflements. Malgré sa carrure de poids lourd, le tigre, comme tous les félins, est doué d'une remarquable agilité. Il peut atteindre les 50 km/h, mais simplement sur une courte distance (20 à 30 m).

Tigre de Sibérie adulte
Tigre de Sibérie adulte

L'animal dispose d'une dentition particulièrement adaptée à la consommation de viande et autre déchiquetage de matières solides. Le crâne n‘est pas très grand, cette particularité augmente la pression d'écrasement des mâchoires. Ses canines impressionnantes, mesurant environ 7,5 cm, sont capables de broyer la boite crânienne d'un cerf d'un seul claquement de mâchoires.

Taille et poids
Le poids varie suivant les régions et les sous-espèces. Les plus gros mâles peuvent avoisiner les 400 kg pour une longueur avec la queue de 3,5 m. Les femelles peuvent peser 160 Kg pour une longueur de 2,4 m.

Répartition

Au début du XXème siècle, la population mondiale de tigre était estimée à plus de 100 000 individus.

Il peuplait de vastes régions d'Asie du Caucase à la Chine, l'Indochine, Sumatra, Java et le sud de l'Inde. Actuellement, c'est une espèce extrêmement menacée qui ne doit sa survie qu'à la création de vastes zones protégées. On ne trouve les tigres que dans les régions tropicales de l'Asie jusqu'à 4000 mètres d'altitude. Ils affectionnent les forêts de feuillus tropicales et subtropicales humides ainsi que les forêts mixtes, les forêts de conifères et les forêts de mangroves. Son aire de répartition est en partie déterminée par l'abondance de proies de grandes tailles nécessaires à son alimentation. Actuellement l'espèce survit dans une dizaine de pays (Bhoutan, Bangladesh, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Malaisie, Népal, Russie et Thaïlande).

Le cri du tigre

Comme le lion, le tigre est un félin rugissant. Cette particularité lui est conférée par son os hyoïde, situé au-dessus du larynx, qui n'est pas entièrement ossifié. En outre, contrairement au chat qui ronronne aussi bien en expirant qu'en inspirant, le tigre ne peut le faire qu'à l'expiration. Il dispose donc de plusieurs cris, tous servant à communiquer : le rugissement, le feulement, le soufflement et le gémissement. La nuit, son rugissement peut s'entendre à plus de 2 km à la ronde ! Il existe une légende disant que les tigres attirent le cerf en imitant son brame. À vérifier...

Régime alimentaire

Le tigre n’hésite pas à attaquer un buffle, une proie beaucoup plus lourde que lui
Le tigre n’hésite pas à attaquer un buffle, une proie beaucoup plus lourde que lui

Les tigres sont des prédateurs opportunistes qui chassent généralement la nuit. Ils se servent plus de la vue et du son pour chasser que de l'odorat. Un adulte a besoin en moyenne de 7 à 10 kilogrammes de viande par jour. Il consomme du cerf, du sanglier, du singe, du buffle, des poissons, des reptiles et des amphibiens. Dans les régions où les animaux sauvages ont diminué, le tigre s'attaque au bétail. Souvent, il tue davantage d'animaux parce que l'homme l'empêche d'achever les restes de leur proie. Chaque année, un tigre consomme une cinquantaine de proies animales de taille importante.

Reproduction

Tigresse et son tigreau
Tigresse et son tigreau

Le rut se déroule en hiver ou au début du printemps. La gestation dure environ 100 jours. Chaque portée peut avoir de un à sept tigreaux. La moyenne est de 2 ou 3. Ils pèsent 1,5 kg. Les yeux s'ouvrent entre 6 et 11 jours et ils entendent vers 10 jours. À deux mois, ils lèchent leurs premiers morceaux de viande. A 4 mois, ils mangent 1 kg de viande par jour et sont sevrés à 6 mois. La tigresse n'a habituellement des petits que tous les deux ou trois ans. Les jeunes restent avec la mère jusqu'à 18 mois. Les mâles ne participent pas à l'élevage des jeunes. La maturité sexuelle est atteinte vers 3/4 ans chez les femelles, 4/5 chez les mâles.

Statut

Le tigre est classé en danger par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). C'est en Inde que se trouve le plus grand nombre de tigres principalement dans la vingtaine de grandes réserves créées pour sa protection. La conservation de l'espèce repose sur un maintien d'espaces variés. La conservation du tigre dans ces espaces se heurte souvent à la mauvaise réputation du tigre mangeur d'homme qui reste très fortes dans ces régions reculées...

Menaces

L'augmentation des densités humaines et la disparition des espaces sauvages participent pleinement à la disparition des tigres. La conversion des forêts en zones agricoles, l'exploitation forestière ont également un impact négatif sur l'habitat de l'espèce. Dans les années 90, le braconnage pour fournir des os de tigres pour la pharmacopée de nombreux pays d'Asie a également contribué à une baisse des effectifs. Depuis, des conventions internationales règlementent le trafic et surtout la chine, grande consommatrice, a créé d'importants élevages de tigres pour produire la fameuse poudre d'os.

Le commerce illégal de la peau de tigre a également pesé un lourd tribut aux populations sauvages. Il faut également signaler les pertes d'animaux causés par les éleveurs protégeant leur bétail.
 

Carte d’identité du tigre

Super ordre : Carnivora
Famille : Felidae
Sous famille : Felinae
Genre : Panthera
Espèce : Tigris


Article réalisé par Eric Tournier et Jean-Pierre Fleury.

Cet article a recueilli 23 avis. 92% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".