Galettes des rois : combien de chances avons-nous de trouver la fève ?

Article mis à jour le 

À peine la bûche de Noël engloutie qu'il est déjà temps de déguster la galette des rois. Mais au fait, combien de ce célèbre gâteau célébrant l'Épiphanie vont être mangés ? Et combien de chances avons-nous de tomber sur la part renfermant la fève ?

Tous les ans, les Français achètent pas moins de 20 millions de galettes entre le 26 décembre et la fin janvier. C'est donc l'une des périodes les plus importantes pour les 32 000 artisans boulangers que compte l'Hexagone, qui peuvent empocher jusqu'à 10 % de leur chiffre d'affaires annuel. Ainsi, pendant le mois des rois, chacun d'entre eux en vend entre 600 et 1 500 par semaine.

Mais ils ne sont pas les seuls à en profiter : la vente réalisée par les grandes surfaces représente en effet 50 % des traditions feuilletées écoulées. Une performance rendue possible grâce à un prix imbattable : entre 2 et 10 euros en supermarché contre 15 à 40 euros chez un artisan. À noter que les boulangers affirment ne pas profiter de cette occasion pour augmenter leurs marges : selon eux, les prix sont indexés sur la qualité du produit. Les amateurs avertis ne s'y trompent d'ailleurs pas et optent plutôt pour une galette à prix d'or.

La galette au crible du marketing

Au fil des années, la galette traditionnelle que l'on connaissait a fait l'objet de nombreuses déclinaisons, avec plus ou moins de succès : variante au chocolat, aux pommes, mais également aux rillettes. Ce qui n'empêche pas la version classique à la frangipane de représenter 80 % des ventes.

Une astuce pour maximiser ses chances d'avoir la fève ?

La probabilité de tomber sur la fève est invariable, et ce quelle que soit la galette. Sauf erreur, une seule part sur le nombre de parts découpées abrite le trésor convoité. Résultat, la seule façon d'augmenter ses chances d'avoir la fève est d'avaler plusieurs parts. Sachant qu'une galette contient en moyenne près de 500 calories aux 100 grammes, parmi lesquels 30 grammes de graisse et 40 grammes de sucre, pas sûr toutefois que cela soit une très bonne idée…

Sources : L'Express, 20minutes, Ouest France