Quelles boissons privilégier en cas de forte chaleur ?

Article mis à jour le 

En période de forte chaleur, le soleil nous déshydrate et nous donne soif. Et pour étancher sa soif et fournir l’eau nécessaire à son organisme : rien de tel qu’un bon verre d’eau frais. Qu'à cela ne tienne, l’été apporte avec lui des saveurs fruitées et glacées, mais méfiez-vous des idées reçues sur certaines boissons. Car si elles semblent pour la plupart désaltérante, elles se révèlent parfois au contraire bien traîtres et loin de nous hydrater. Que faut-il donc favoriser dans son verre pendant l’été ?

Faut-il boire de l’eau fraîche lorsqu’il fait trop chaud ?

Un sirop à la menthe, de l’eau bien fraîche avec des glaçons… Si la sensation reste appréciable et qu’une vague de frais nous envahit, notre organisme n’en est pas pour autant nécessairement plus hydraté.

En effet, la boisson fraîche, une fois avalée, doit être régulée par l’organisme, qui va la réchauffer à la même température ambiante que notre corps. Ce dernier doit donc fournir de l’énergie pour y parvenir, et par conséquent se réchauffer. Enfin, méfiez-vous des boissons très glacées : elles sont lourdes et souvent responsables de crampes d’estomac. Mieux vaut donc varier les boissons fraîches avec des boissons à température ambiante.

Essentielle à l’organisme : l’eau

Bien évidemment, comment ne pas parler de l’eau comme boisson de premier choix ? Si elle n’est pas l’une des boissons les plus désaltérantes, elle est en revanche nécessaire au sein de notre organisme pour son hydratation. En période de forte chaleur, il est préférable de boire plus de 1,5 l d’eau par jour, et de ne pas forcément attendre la sensation de soif pour boire, cette dernière servant à vous avertir en cas de déshydratation.

Et pour ceux qui voudraient rajouter un peu de saveur dans leur eau, rien de tel qu’une tranche de citron, de menthe ou de concombre à l’intérieur, pour relever le tout.

Les sodas sucrés : la fausse bonne idée

Bien que les goûts fruités de certains sodas et boissons gazeuses charment les estomacs pendant l’été, s’ils possèdent de l’eau, ils sont également riches en sucre et très pauvres en apports nutritifs.

D'ailleurs, compte tenu d'une forte dose de sucre, la sensation de soif ne sera pas comblée, et ce même après avoir absorbé l'équivalent d’un verre de soda.

Les jus de fruits : nutritifs et hydratants

Pour être sûr d’avoir des apports nutritifs, optez plutôt pour un jus de fruit qui sera source de vitamines et de minéraux. En revanche, tout comme les sodas et boissons gazeuses, l’apport en sucre ne comble pas la soif, mieux vaut donc le diluer avec de l’eau.

Si vous voulez des saveurs sucrées ou fruitées, rien ne vaut un bon fruit. En effet, les fruits et légumes qui remplissent habituellement nos assiettes sont aussi une source d’hydratation.

Notez que l’eau de la noix de coco, peu sucrée, serait très hydratante. Riche en glucide et source de potassium - élément indispensable au bon fonctionnement de notre corps -, elle serait donc un bon allié en l’absence d’eau.

Les smoothies pour se désaltérer

Dans le même genre, les smoothies, permettent une bonne hydratation et un apport en nutriments. Ce mélange de fruits - parfois accompagné de glace pilée et de yaourt -, offre à celui qui l'absorbe une bonne dose de vitamines C et A. Bien qu’il soit hydratant, sa composition riche en fruit, et donc en sucre, oblige néanmoins à le consommer avec modération. N’hésitez donc pas à faire vos propres smoothies selon vos envies.

À l’inverse, le milk-shake, pour sa part riche en lait et en glace, est à éviter tant il est riche en sucre et lourd pour la digestion.

Bières, vins et apéritifs : à éviter

Bien qu’il soit prouvé que consommer de la bière –avec modération– possède des bienfaits, cette boisson, qui semble désaltérante, ne l’est qu’à vue d’œil.

Tout comme les alcools en général (vins, apéritifs), la bière possède un pouvoir diurétique, ce qui,par conséquent, nous déshydrate totalement. Pour autant, rien ne sert non plus de se priver d’un apéritif ou d’un bon cru – toujours avec modération –, à condition de ne pas lésiner sur les verres d’eau en parallèle de ceux d’alcool.

Du thé et du café : la caféine en dose modérée

À cause de leur pouvoir diurétique, il est préférable d’éviter de boire ces deux boissons – constituée de caféine – en période de forte chaleur. Mais si l’on en croit une étude britannique de 2011, consommée en faible doses, ces boissons composées de caféine ne seraient pas diurétiques. Et le thé aurait même un pouvoir hydratant similaire à l’eau. Ainsi, en faible dose, il ne serait pas dangereux de consommer du thé et du café.

En revanche, on évitera les boissons énergisantes. En plus d’être riches en caféine et néfastes pour le cœur, elles sont également riches en sucres.

Le pouvoir hydratant d’une soupe tiède

Aussi bizarre que cela puisse paraître, une bonne soupe - tiède, bien sûr - serait plus que conseillée pour une hydratation maximale. Si l’ambiance au soleil est plutôt à siroter des saveurs sucrées, les légumes - à l'instar du gazpacho - seraient une option efficace pour s’hydrater. Remplis de nutriments et d’eau, les cuisiner sous forme de soupe leur confèrent un pouvoir d’hydratation inégalable.

Sources : HuffingtonPost ; Journaldesfemmes